A

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

l’INSEE considère comme active toute personne qui participe de façon rémunérée à la production de biens et services. Il suffit d’un désir, comme celui des chômeurs en quête de reconnaissance économique, pour vous faire rentrer dans cette catégorie ; par contre une personne qui s’occupe bénévolement de ses enfants à la maison est considérée comme inactive, et comme active si elle s’occupe des enfants des autres. Il s’agit donc d’une définition nocive puisque l’INSEE laisse croire que la seule activité qui compte, c’est de soutenir un système techno-industriel qui a l’ambition de détourner tout engagement personnel à son seul profit. L’humanité doit reconsidérer son sens de l’activité avec le souci premier de préserver l’avenir, et pas seulement celui des humains.

Si j’appartenais à une catégorie socioprofessionnelle,

je ne pensera pas à ma place dans la hiérarchie sociale,

ni au montant de mon revenu ou à la grosseur de ma voiture,

Je me dirais d’abord :

A quoi sert mon travail ?

Vers quelle société cela conduit-il  ?

Quelle est l’empreinte écologique de mon activité ?