A

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

titre de propriété d’une partie du capital financier d’une entreprise qui peut vous faire croire que vous pouvez accaparer une partie du bénéfice de l’entreprise sans avoir jamais travaillé pour cela. Un passionné du porte-feuille de titres est attiré par les gains privés, cela ne peut que perturber l’ordre social car la vie réelle ne devrait pas être un casino où l’argent gagné par les uns n’est en fait que l’argent perdu par les autres (c’est un « jeu » à somme nulle). En effet l’entreprise est d’abord la propriété de ses consommateurs avant d’être celle des travailleurs, et encore plus des actionnaires ! L’essentiel reste cependant que le statut de la propriété d’une entreprise par des humains, quel que soit leur position par rapport au processus de production, n’est pas grand chose puisque toute activité d’entreprise utilise des ressources naturelles et détériore nécessairement l’environnement. Ce n’est pas le statut de la propriété des entreprises qui compte, mais la responsabilité globale que les humains assurent vis à vis de la Biosphère.

Nul n’a de droit de propriété sur la planète,

La planète n’appartient qu’à la biodiversité.