A

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

L’humanité à la capacité cérébrale de prévoir l’avenir tel qu’il pourrait être, dans cette optique deux type d’organisation ont prédominé au XXe siècle. Le communisme centralisé croyait qu’une planification impérative avec une anticipation sur cinq ans pouvait mieux gérer les activés humaines que la décentralisation voulue par le libéralisme des entrepreneurs. Le système autoritaire a implosé alors que la société thermo-industrielle ne se prépare pas encore à sa chute, le marché ne regardant l’avenir qu’en considérant le court terme. Maîtriser la complexité des problèmes alors même qu’on ne s’intéresse qu’au pouvoir politique ou économique a fait oublier aux humains que le communisme s’est retourné contre le social et que le marché gaspille des ressources rares. Contrairement à ces deux dogmes, la plupart des humains se contentent de vivre au jour le jour par obligation ou par insouciance. Cette tendance psychologique, liée au mimétisme qui les fait plutôt agir comme les autres, enferme les sociétés humaines dans un avenir non souhaitable. L’écologie dominera l’avenir, mais seulement si un éveil des consciences permet d’anticiper les catastrophes à la lumière des difficultés actuelles.

Le jour où tu te contenteras de vivre au rythme des saisons,

tu conjugueras toujours le futur au présent.