année 2012

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Editions Terre d’Espérance, 274 pages, 10 euros

Ouvrage très technique qui mérite la considération de tous les pacifistes… et de tous les autres ! Quelques extraits :

1/3) Nucléaire civil et militaire, même combat

L’expression « nucléaire civil et militaire » est volontairement préférée à « nucléaire civil et nucléaire militaire ». En effet, bien que normalement les mots civil et militaire renvoient, par définition, à des réalités bien séparées et même opposées, dans la pratique des activités nucléaires il y a imbrication très forte entre les deux domaines : même sources minières de matières premières ; même recherches scientifiques de base ; usines d’enrichissement de l’uranium et de retraitement de combustibles usés similaires pour les applications civiles et militaires ; même type de déchets ultimes ; même type de conséquences sur la santé ; secret et désinformation similaires …

Tout cela fait du nucléaire un sujet de choix pour l’agnotologie, discipline ayant pour objet l’étude des mécanismes mis en œuvre par certains groupes sociaux pour cacher le savoir ou promouvoir l’ignorance. L’agnotologie est un mot inventé en 1992 par Robert Neel Proctor, qui étudiait la façon dont l’industrie du tabac niait que le tabac soit cancérigène. Les changements climatiques sont un autre sujet de l’agnotologie.

2/3) Particularités du nucléaire

Avant l’ère nucléaire, de nombreux crimes ont été commis par l’humanité, mais leurs conséquences étaient limitées dans le temps. Avec le nucléaire, il en va autrement : les répercussions continuent sur les générations futures et même sur des milliards d’années. Toute dissémination de radioactivité dans la biosphère est irréparable. Toute pollution radioactive est définitive. Or la production minière totale d’uranium, de 1905 à 2011, est probablement proche de 2,5 millions de tonnes. Plus de 10 000 tonnes d’uranium ont été disséminées dans l’atmosphère, le sol et les eaux depuis 1991. C’est considérable, et il ne s’agit que de l’uranium.

C’est aussi un comble d’inconscience, des particules qui n’existaient pas sur Terre ont été fabriquées et disséminées en grande quantité : neptunium, plutonium, américium en ce qui concerne les éléments, césium 134 et 137, iode 131 en ce qui concerne les radionucléides artificiels. Les produits radioactifs déjà répandus vont, par leurs descendants, augmenter indéfiniment la radioactivité. Les crimes du nucléaire laissent une empreinte indélébile sur l’ensemble du monde terrestre vivant. Les effets nocifs de la radioactivité se transmettent aux générations suivantes : le taux de malformations congénitales chez les petits-enfants des hibakusa (personnes irradiées par les bombes atomiques d’Hiroshima et Nagasaki qui ne sont pas mortes immédiatement) est cinquante fois supérieur à la normale. Toute dose, si faible soit-elle, de radioactivité que l’on reçoit en plus de la radioactivité naturelle, a un effet sur la santé : au minium, elle est une cause de fatigue. Si la dose est élevée, elle provoque diverses maladies, dont des cancers. Si elle est très élevée, elle tue rapidement, si ce n’est immédiatement.

Depuis 1905, plus de 1300 mines d’uranium, situées dans 35 pays, ont été exploitées puis abandonnées. En France, la dernière mine a été fermée en 2001. Au rythme actuel d’utilisation de l’uranium, les réserves seraient épuisées en une centaine d’années.

3/3) Appel à vous toutes et tous

Bouddhistes, qui recherchez la compassion envers tout être vivant,

Caodaïstes, qui recherchez la fraternité humaine et la bonté à l’égard des êtres vivants,

Jaïnes et Jaïns, qui reconnaissez la règle d’or, « L’homme devrait cheminer d’une manière indifférente aux choses terrestres et traiter toutes les créatures de ce monde comme il aimerait être traité lui-même,

Shintoïstes, qui avez un grand respect pour la nature,

Taoïstes, qui recherchez une harmonie avec la nature et l’univers,

Juifs et juives qui croyez au commandement biblique « Tu ne tueras point »,

Chrétiens et chrétiennes qui croyez au commandement biblique « Tu ne tueras point », et qui étiez, jusqu’en 312, objecteurs de conscience à l’armée puisqu’il était alors reconnu comme incompatible d’être à la fois chrétien et soldat,

Juifs et juives qui croyez au commandement biblique « Tu ne tueras point »,

Amishs qui êtes objecteurs et objectrices de conscience à l’armée,

Quakers qui êtes objecteurs et objectrices de conscience à l’armée,

Mennonites qui êtes objecteurs et objectrices de conscience à l’armée,

Témoins de Jéhovah qui êtes objecteurs et objectrices de conscience à l’armée,

Athées ou agnostiques qui avez le souci du respect des êtres humains et de la nature,

Merci de comprendre qu’il est absolument nécessaire d’abolir le nucléaire civil et militaire