22 août 2020, Jour du dépassement

Earth Overshoot Day. Samedi 22 août 2020, l’humanité a consommé toutes les ressources que les écosystèmes peuvent produire en un an. En termes clairs, nous vivons à crédit pendant plus de 4 mois, nous dilapidons une partie du capital terrestre, nous réduisons encore plus ce qui restera de ressources pour les générations futures. Le « dépassement » ne cesse de se creuser depuis cinquante ans, il tombait le 29 décembre en 1970, nous étions alors presque en équilibre. Le répit de cette année s’explique uniquement par les mesures de confinement qui ont été mises en place à travers le monde en réponse à la pandémie de Covid-19. « Cela montre que des changements importants et rapides sont possibles. Mais cette réduction de notre empreinte écologique est imposée et non voulue, et comme elle ne s’accompagne pas d’un changement systémique dans nos modes de production et de consommation, elle ne va pas durer », juge Mathis Wackernagel, le président du Global Footprint Network. Comme d’habitude les écolo-sceptiques affrontent les réalistes sur lemonde.fr :

Le Luron : Donc on sait maintenant ce qu’il faut faire pour tenir les accords de la COP21 à Paris. Confiner deux mois tous les ans.

Philen : 3 mois d’arrêt de l’économie, des millions de morts, des millions de chômeurs et nous n’avons gagné que 3 malheureuses et petites semaines ???!!! Ça ne vaut pas le coup. Autant vivre à fond puisque rien n’y fait. Je préfère mourir heureux et à fond que malheureux et triste.

Lorenz : Ce qui est fou c’est que nous sommes tellement enfermés de nos petites vies aussi confortables qu’aliénantes que nous sommes prêts à mourir pour les conserver. Force est donc de constater que le capitalisme nous a PRIVÉ DE NOTRE LIBERTÉ, désormais réduite au choix de la marque de voiture que nous devons acheter et à la chaîne de fastfood dans laquelle nous devons manger à midi, petits plaisirs désormais vitaux dans cette vie insensée. Mais n’était-ce pas inévitable une fois le capital sacré en valeur suprême ? Tout ceci semble être au final d’une évidence déconcertante: une énième civilisation, prétendument intelligente, une fois de plus suicidée par l’hubris.

Quidam : Je croyais plutôt que c’était le communisme le fascisme, et peut-être bientôt les verts qui nous privaient de notre liberté

Lorenz @quidam: allons il ne faut pas croire tout ce que l’on raconte, le capitalisme ne fait pas exception ! Et concernant les verts, la seule liberté qu’ils souhaiteraient vous enlever concerne les moyens qui vous permettent aujourd’hui de tuer nos enfants demain.

GERONIMO @Lorenz : Mettez-vous en accord avec vos idées. Allez dans un pays socialiste : Chine, Cuba, Corée du nord, etc. Vous y verrez la liberté préservée autant que la planète.

Lorenz @geronimo : Allons ne me me dites pas que le capitalisme vous a aussi confisqué votre imagination. Nous sommes capables d’inventer une infinité d’autres alternatives que celles que vous citez. De plus je vous ferais remarquer que le réchauffement climatique ne s’arrête malheureusement pas aux frontières, changer de pays ne résoudra rien et sera en plus extrêmement polluant.

Teslamaitre : Cette fameuse journée « le dépassement de la Terre » est une vaste fumisterie et a sans doute été inventé pour les journalistes pour infantiliser et culpabiliser les gens. Quand on a un minimum de culture scientifique, on sait que par essence, les ressources pétrolifères, nucléaires, minières etc … sont des ressources non renouvelables au sens strict ou bien à notre échelle de temps. Si on veut vraiment instaurer une journée « Dépassement de la Terre », il faut la placer au 1er janvier.

Le Dingue : Ce n’est pas une fumisterie : c’est comme votre compte en banque. Si vous dépensez deux fois plus que vos capacités à le regarnir, il est vide le 15 du mois (environ). Quand aux matières premières non renouvelables vous avez cette fois raison et donc vous êtes encore plus dur que les écologistes orthodoxes.

le sceptique : Dans un monde orwellien où l’individu est écrasé par ses devoirs envers la planète tels que définis par la nouvelle cléricature, les pandémies, les confinements, les récessions sont à célébrer comme des répits ou des progrès. Le regret est que ce ne soit pas (encore) « systémique ». Vivement le puçage afin de contrôler à tout instant l’empreinte écologique de l’individu et la diffusion sur les réseaux sociaux des comportements anti-planétaires afin que la honte s’abatte sur les déviants. On retiendra aussi sur salaire le coût de cette déviance : cela financera le dur travail des nouveaux clercs, qui doivent pour leur part voyager toute l’année pour contrôler l’état de la planète.

Dance Fly : « la diffusion sur les réseaux sociaux des comportements anti-planétaires afin que la honte s’abatte sur les déviants »: keep cool le sceptique, on ne va vous mettre en prison parce que vous refusez de manger de la carotte bio. On se contentera de dénoncer publiquement les magouilles de l’agrobusiness, le comportement irresponsable de Bolsonaro lorsqu’il pousse à la déforestation, les placements juteux opérés par les multinationales du pétrole dans les paradis fiscaux…Vous voyez ce genre de choses. Rassuré ?

LargoF : Constat certes implacable mais parmi les solutions évoquées, énergie renouvelable, transport durable … on ne voit presque jamais apparaître la démographie et la gestion de la décroissance qui s’en suivrait. Les tabous ont la vie dure et tant qu’on ne voudra pas s’avouer qu’une planète ne peut accepter qu’un nombre limité d’humains, on ira dans le mur.

Munstead : Tant que le problème de la démographie ne sera pas abordé et traité, ce n’est pas à coup d’éoliennes, de potagers sur les toits de Paris et de curcuma qu’on fera disparaître le jour du dépassement.

Partagez ...

6 réflexions sur “22 août 2020, Jour du dépassement”

  1. L’an dernier le jour du dépassement était tombé le 29 juillet, cette année il tombe aujourd’hui le 22 août, comme en 2012. Pas de quoi faire péter le champagne. D’autant plus que cette année, «chez nous» en France, le jour du dérèglement (c’est autre chose, ce n’est pas vendu par Global Footprint Network ) est tombé le 5 mars. Et bien sûr on a déjà oublié, comme dans 8 jours on aura oublié celui-ci.

    1. En attendant sur ce coup on peut dire que c’est grâce au Covid. Si Trump n’est pas réélu on dira que c’est à cause du Covid. Tout bien considéré le Covid n’a pas que des mauvais côtés. Seulement rien ne nous dit que Trump ne sera pas réélu et rien ne nous dit que le bilan du Covid sera globalement positif, comme disait Georges. Et loin de là !
      Bref, une récession économique inédite pour un résultat plutôt pitoyable. Ce qui permet d’imaginer les efforts et les sacrifices que nous devrions accepter pour avoir la moindre chance de relever le défi, celui de «sauver» le climat et la planète. Encore faut-il oser imaginer.

      1. Oh que si Trump sera réélu ! Et tant mieux, il donne de l’urticaire aux UmPs, et pendant que ces derniers s’occupent de lui, ils nous fichent la paix !

        1. Encore à côté. Surtout ne change rien tu es vraiment trop. Toi bien sûr tu SAIS qu’il sera réélu. Tu l’as dans les astres et dans le marc de café. Tant qu’à nous en sortir des bonnes, donne-nous aussi le score. Et tant qu’à te rendre utile à quelque chose, dis-nous la date du jour du dépassement 2021. Et puis donne-moi aussi les chiffres du prochain loto.

          1. La divination porte sur des forces dynamiques, comme les individus, animaux, etc et non pas des objets inertes qui n’agissent pas. Toutes les boules restent fixes, elles n’exerceront une force qu’au dernier moment.

            Sinon Macron va se représenter, en pensant la victoire acquise, mais il va perdre la présidentielle. C’est ce que le résultat donne pour le moment par rapport à ces décisions du moment présent. Par la divination tu peux déceler des choses dans l’avenir, mais il y a toujours une part de libre arbitre du consultant, qui, s’il se fie aux présages, peut réajuster des décisions qui peuvent changer le résultat, mais s’il préserve les mêmes décisions, il aura les résultats prévu par le présage.

          2. Sinon, dernièrement (ce mois-ci) j’ai du faire opérer ma chatte en l’emmenant au vétérinaire, elle devait se faire opérer une seconde fois car ses chaleurs ressurgissaient alors qu’elle avait été stérilisée l’année dernière. Avant de l’amener au matin, les jours précédents j’ai consulté le Tarot, j’ai vu que l’opération allait durer plus longtemps que prévu, et qu’il y allait avoir des complications, malgré tout j’ai perçu que l’issue serait positive, qu’elle s’en sortirait. J’ai même prévu que le vétérinaire allait changer de stratégie pour effectuer l’opération. Quand je suis retourné au véto le soir, je lui ai dit direct que je sais qu’il a changé ses décisions comparativement à ce qu’il m’avait annoncé. Il m’a répondu oui, qu’il n’a pas fait d’injection pour faire grossir les cellules qui provoquaient les chaleurs et les prélever, mais qu’il a directement retirer les cornes, car les trompes repoussaient.

Les commentaires sont fermés.