1/2) appel à la désobéissance généralisée

L’éducation des petits d’hommes a pour finalité d’en faire, non pas des citoyens obéissants, mais des citoyens responsables, capables d’apprécier et de juger la loi à laquelle l’Etat leur demande d’obéir. En clair, les enfants ne doivent pas obéir à un ordre injuste, quel que soit celui qui le leur demande ; à plus forte raison les adultes.

La liste des désobéissances citoyennes commence à être longue, mais à part Gandhi et Martin Luther King, trop peu connue. Tous les enfants de France devraient connaître la Déclaration des 121 sur le droit à l’insoumission en 1960 dans la guerre d’Algérie , le Manifeste des 343 en 1971 pour légaliser l’avortement, l’action illégale mais légitime des faucheurs volontaires, le collectif des déboulonneurs pour barbouiller les publicités, etc. Pour mieux connaître l’importance de la désobéissance civile, lire L’impératif de désobéissance de Jean-Marie Muller (éditions le passager clandestin, 2011). En résumé, si je suis libre en obéissant à la loi lorsque celle-ci garantit une juste égalité des chances pour tous, je ne peux rester libre qu’en lui désobéissant lorsque ce n’est manifestement pas le cas. L’homme n’accomplit son humanité qu’en devenant auto-nome, c’est-à-dire en n’obéissant qu’aux lois auxquelles sa conscience et sa raison donnent leur assentiment. L’histoire des résistances aux lois iniques fait partie intégrante de l’histoire des sociétés. La désobéissance civile est la respiration de la démocratie.

Le problème de nos sociétés pseudo-démocratiques, en fait soumises aux diktats de l’économie, c’est qu’il faudrait pratiquement désobéir à tout. Non seulement désobéir à la guerre, aux OGM, à la publicité…, mais désobéir aussi aux petits chefs dans les bureaux, à la consommation de masse, à la société du spectacle, au productivisme, au populationnisme, à la mondialisation, etc. Mais alors que des prêtres lancent un « Appel à la désobéissance »* vis à vis de leur hiérarchie, ce qui domine dans la société thermo-industrielle, c’est le culte de la soumission !

* LE MONDE du 14 septembre 2011, Un  » appel à la désobéissance  » soutenu par des prêtres secoue l’Eglise d’Autriche

Partagez ...