Charte des commentaires selon lemonde.fr

Ce blog biosphere n’est plus hébergé par lemonde.fr, de même que tous les autres blogs abonnés (411). Le groupe LE MONDE nous a tous virés sans justification, mais peut-être que le texte suivant fournit indirectement une explication : les plate-formes vont être obligées de répondre légalement du contenu, d’où la nécessité d’être plus précis dans la modération des contenus : « Le Monde » a mis en place de nouvelles règles pour les réactions aux articles sur son site, à compter du mercredi 22 mai 2019. Nous appliquions sur ce blog biosphere des règles de modération assez similaires sauf qu’elle se fait toujours a posteriori :

1. Quelles sont les règles de bonne conduite de l’espace de contribution ?

La discussion doit être respectueuse, sans attaque personnelle (contre les autres contributeurs et contributrices, comme contre les journalistes ou les personnes citées dans l’article) et respecter les limites de la liberté d’expression : pas de diffamation, pas d’injure, pas de propos discriminatoire, sexiste ou raciste, négationniste, ou incitant à la haine. De même, tous les propos relevant du prosélytisme ou de nature promotionnelle ou publicitaire sont à exclure.

Votre réaction doit être en langue française et correctement rédigée. Il faut éviter le style télégraphique, les abréviations ou les phrases totalement en majuscules.

Vos contributions sont publiées après validation par notre équipe de modération. Toute contribution que Le Monde estime contraire à la bonne tenue du débat ne sera pas publiée.

Un contributeur ou une contributrice violant ces règles de manière grave ou répétée pourra être sanctionné, y compris jusqu’à se voir retirer définitivement le droit de contribuer.

Le Monde se réserve la possibilité de fermer à tout moment la fonctionnalité des commentaires sur tout ou partie de son site.

2. Puis-je avoir quelques exemples de propos contrevenant aux règles ?

Tout propos hors des limites de la liberté d’expression ne sera pas publié – d’autant plus que l’espace des contributions est considéré comme public aux yeux de la loi.

– Un propos qui serait diffamatoire :

Refusé : « On sait bien que M. X est raciste » (la personne est directement visée, sans preuve ou élément pouvant étayer l’accusation).

Accepté : « M. X a déjà été condamné plusieurs fois pour des propos racistes » (cela s’appuie sur des décisions judiciaires) ou « Les propos de M. X sont racistes » (cela vise des propos et non la personne elle-même).

– Un propos qui ne respecterait pas la présomption d’innocence :

Refusé : « Le mec a tué sa femme, j’espère qu’il prendra cher au procès » (la décision judiciaire n’est pas encore tombée, il est présumé innocent).

Accepté : « S’il est condamné pour le meurtre de sa femme, j’espère qu’il aura une peine exemplaire. »

– Un propos qui relèverait de l’injure publique

Refusé : « M. X est un abruti. »

– Un propos qui relèverait de l’appel à la violence :

Refusé : « Ce mec mérite des paires de baffes sans attendre. »

– Un propos qui serait raciste ou incitant à la haine en raison de la religion ou de l’origine nationale ou ethnique :

Refusé : « Ça vous étonne qu’il soit condamné pour vol, vous avez vu son origine ? »

– Un propos qui serait sexiste :

Refusé : « Elle est mignonne mais qu’est-ce qu’elle est blonde, celle-là ! »

– Un propos qui relèverait de l’attaque personnelle envers un autre contributeur, une personne témoignant dans l’article, ou un journaliste :

Refusé : « Vous connaissant, je m’étonne que vous ayez compris l’article, c’est pourtant pas de votre niveau, si ? »

3. Combien de contributions puis-je poster ? De quelle longueur ?

Vous pouvez poster une contribution par article et jusqu’à trois réponses.

La limite des messages est fixée à 1 000 caractères maximum par contribution.

Les contributions de quelques mots (« Merci ! », « Article scandaleux » ou « Article génial ») sans autre forme d’argumentation ne seront pas publiées.

4. Dois-je donner mon vrai nom pour contribuer ?

Vous pouvez contribuer sous votre identité réelle ou sous pseudonyme. Dans les deux cas, Le Monde se réserve la possibilité de vous contacter à l’adresse figurant dans votre compte abonné en cas de problème.

Toute usurpation d’identité ou de pseudonyme est strictement interdite, ainsi que tout pseudonyme qui contreviendrait aux règles de bonne conduite.

5. Puis-je avoir plusieurs signatures ?

Non, une seule signature est autorisée par compte. Vous pouvez la modifier un nombre limité de fois et, dans ce cas, c’est votre nouvelle signature qui apparaîtra sous vos anciennes contributions. Le Monde conservera l’historique de vos signatures.

En revanche, les changements de signature ne s’appliquent pas aux contributions antérieures au nouveau système mis en place le 22 mai 2019, qui conservent la signature alors utilisée.

6. Je constate une contribution qui semble contrevenir aux règles. Que puis-je faire ?

Vous pouvez signaler la contribution en cliquant sur « Signaler ce commentaire ». Il sera alors examiné en urgence par nos équipes de modération.

7. Puis-je critiquer Le Monde dans ma contribution ?

Vous avez tout à fait le droit de ne pas être d’accord avec les choix éditoriaux et le contenu d’un article – et de le dire dans votre contribution. Mais cela doit se faire de manière respectueuse et sans attaque personnelle contre les journalistes ou les modérateurs.

Si vous souhaitez contacter directement la rédaction, vous pouvez écrire au courrier des lecteurs du Monde à l’adresse courrier-des-lecteurs@lemonde.fr ou au médiateur du Monde à l’adresse mediateur@lemonde.fr

8. Ma contribution n’a pas été publiée Puis-je avoir une explication ?

Vous pouvez contacter la modération à l’adresse moderation@lemonde.fr, en précisant la signature utilisée pour la contribution concernée ainsi que la date et heure de soumission.

9. Pourquoi ne puis-je pas mettre de lien dans ma contribution ?

Nous bloquons tous les liens pour éviter toute forme de publicité et des messages qui ne viseraient qu’à améliorer le référencement d’un site. En revanche, les liens renvoyant vers des pages des sites du Groupe Le Monde sont autorisés.

10. Mes contributions sont-elles archivées ?

Le Monde ne garantit pas l’archivage des commentaires. Si vous souhaitez conserver un historique de vos contributions, il vous appartient de les sauvegarder de votre côté.

Consulter la charte des commentaires

Partagez ...

5 réflexions sur “Charte des commentaires selon lemonde.fr”

  1. Didier Barthès

    Cette dérive est inquiétante, moi je me permettrais simplement de censurer les attaques personnelles, et les mots trop vulgaires, là on est sur une pente dangereuse où certaines idées ne sont pas loin d’être interdites
    Je ne suis pas sûr d’avoir à terme toujours le droit de dire que l’humanité doit revenir à des effectifs beaucoup plus limités, Un jour quelque censeur bien pensant jugera que c’est une incitation au génocide (même si je sure 50 fois de suite qu’il ne s’agit que d’abaisser la fécondité)
    Depuis quelques années notre société est de plus en plus liberticide en matière de pensée

    1. Didier Barthès, je suis assez d’accord avec vous, notre société est de plus en plus liberticide en matière de pensée. Et pas seulement qu’en matière de pensée. Et en même temps… et je trouve ça assez paradoxal, je crois qu’on n’a jamais eu l’occasion de voir et de lire autant d’horreurs et d’absurdités, notamment sur le Net. Le grand n’importe quoi ! Je ne sais pas si c’est l’époque qui veut ça, en tous cas l’outil, lui, permet de telles dérives. D’où la nécessité de fixer des limites par des chartes.
      Seulement il reste une trop grande part de subjectivité. Pour des tas de raisons… le sens du vent, l’humeur du modérateur, etc. ça peut passer comme ça peut ne pas passer. Et en même temps… je ne vois pas comment faire pour aller vers cette « nécessaire convivialité » que je souhaite tout autant que Biosphère.

  2. Je ne me suis jamais gêné pour cogner à coups redoublés sur  » l’ immonde  » : la charte ou plutôt la bible du politiquement correct me donne raison !

  3.  » Le groupe LE MONDE nous a tous virés sans justification […]  »

    J’ai quand même un peu de mal à le croire, du moins à comprendre. Si cette éviction est la conséquence de certains commentaires, jugés déplacés, diffamatoires, inconvenants etc. alors pourquoi TOUS les blogs ? Probablement parce que les commentaires sur tous les autres blogs abonnés étaient du même tonneau, ou du même niveau, que ceux qu’on lisait sur Biosphère. Mais si tel était le cas, quelle en était la raison ? La charte (avec ou sans guillemets) précédente, peut-être ?

    En tous cas aujourd’hui au moins c’est clair. Quoi que… En tous cas, dorénavant nous connaissons ces nouvelles règles, nous avons même des exemples de ce qu’il est interdit de dire (d’écrire), et de ce qu’on a le droit de dire (d’écrire).
    Mais déjà, là non plus je ne comprends pas bien. Dois-je comprendre que ces règles sont du coup celles que Biosphère (ou alors OUVATON) nous demande de respecter ? Si j’ai bien compris … Le MONDE… maintenant on s’en fout, non ?

    Quoi qu’il en soit, j’ose dire que ça devient de plus en difficile de s’exprimer. Si je me risque à dire que cette nouvelle charte est géniale, ou alors totalement creuse ou fumeuse, je me demande déjà si je ne mets pas le pied dans la touche. Du coup je risque de me ramasser un carton rouge, voire l’exclusion temporaire ou définitive. Eh oui, je tapote je tapote et je ne compte même pas le nombre de caractères.

    1. Michel C. vous avez fait du 1360 caractères au lieu de vous limiter à 1000, donc un dépassement qui risque de vous enlever quelques points de permis ! Plus sérieusement nous précisons que la modération de ce blog se fera de façon interactive, au plus proche de la nécessaire convivialité comme nous l’avons toujours fait.

Les commentaires sont fermés.