Fin des blogs abonnés sur lemonde.fr, pourquoi ?

A la fin de l’année 2019, le groupe célébrera les 75 ans du MONDE. Ce sera sans nous ! « Ce service (les blogs abonnés) prendra fin le 5 juin 2019. Cette fermeture est liée aux évolutions techniques de notre site internet« , est-il envoyé au blogueurs du monde.fr pour solde de tout compte. Il est difficile de comprendre pourquoi on supprime aussi brutalement les 411 blogs d’abonnés, donc celui-ci.

Des raisons financières ? Ces blogs ne coûtent rien en main d’œuvre, les auteurs font office de journalistes entièrement bénévoles et concourent à la notoriété du site lemonde.fr. La seule dépense est la mise en place d’une modération des blogs pour que LE MONDE reste juridiquement inattaquable. Mais pour un groupe qui a réalisé plus de 300 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018, cette dépense reste proche du zéro absolu. Alors la concurrence des réseaux sociaux ? Il y a certes un basculement médiatique avec Internet. Même LE MONDE ne peut plus être un quotidien de référence quand les Internautes ont à leur disposition d’innombrables sources d’information. Notons d’ailleurs que si en 2010 le groupe avait environ 140 000 abonnés papier pour un total de 170 000, en 2018 on atteint seulement 100 000 « print » pour 160 000 abonnés numériques. Une telle évolution, de plus en plus centrée sur le numérique, devrait favoriser les blogs ! Ce n’est pas l’analyse des responsables du MONDE. Il est vrai que les blogs sont en concurrence directe avec les vidéos à une époque où le culte de l’image s’accompagne d’une aversion envers la lecture. L’offre vidéos du monde.fr s’est largement étoffé sur la chaîne YouTube et compte désormais plus de 500 000 abonnés. N’oublions pas l’édition quotidienne sur Snapchat Discover, il faut appâter les jeunes dont certains deviendront les abonnés numériques de l’avenir. Alors les blogs « abonnés », ça fait tellement rétro et ça rapporte si peu ! Ainsi va le management des entreprises aujourd’hui, on utilise le plus possible et on jette sans ménagement. Notons que lemonde.fr accepte toujours les blogs « invités », eux ils sont soumis à annonces publicitaires…

De toute façon nous sommes fiers du travail accompli depuis notre premier article mis en ligne le 13 janvier 2005, solidarité avec les bonobos… Chaque jour nous explorons un aspect de l’écologie. Ce serait dommage de ne pas continuer notre boulot au service de l’impératif écologique. Nous allons œuvrer pour que le contenu de ce blog BIOSPHERE soit sauvegardé et durablement accessible à tous, à savoir à ce jour 4329 articles et plus de 9740 commentaires. Nous continuerons chaque jour à essayer de mieux cerner avec vous le point de vue des écologistes. D’ici le 5 juin prochain, notre blog biosphere aura émigré vers d’autres cieux plus cléments… Nous serons probablement hébergé par le serveur ouvaton.org comme l’est déjà notre site www.biosphere.ouvaton.org

Mais nous continuerons à nous appuyer principalement sur les informations du MONDE, nous sommes abonnés à ce quotidien depuis plus de quarante ans. Rappelons l’à propos de ce blog biosphere : La déformation de l’information est perceptible dans une société dont l’idéologie dominante nous a fait oublier depuis deux siècles les limites de la planète et le sens des limites. Alors que la situation actuelle devrait nous inciter à la simplicité du mode de vie et à la sobriété énergétique, c’est toujours l’achat de la plus récente automobile qui structure les pages du MONDE et qui manipule la pensée collective. Ce blog biosphere s’est donc donné pour objectif depuis début 2005 de commenter au jour le jour LE MONDE, journal qui nous semble le plus « objectif » de la presse française. Si nous sommes personnellement satisfaits de l’éventail des connaissances que nous fournissent ce quotidien, nous ne sommes pas entièrement convaincus par la manière dont les journalistes font leur boulot de tri et de hiérarchisation. Car qu’est-ce qui fait sens ? Quelle place relative donne-t-on à tel événement ou à telle démarche ? Quel doit être le commentaire pertinent d’une information ? Quelle est l’idéologie qui sous-tend l’article d’un journaliste ? LE MONDE n’est pas à l’abri des critiques.Historiquement les premiers journaux n’étaient que de simples instruments pour organiser le bavardage, et ils le sont plus ou moins restés. Ce blog veut rompre avec le bavardage, c’est la tentative désespérée de porter un autre regard sur l’actualité, un regard un peu moins économico-libéral, un peu moins anthropocentrique, un regard que nous voudrions plus ouvert, plus glocal, plus écolo. Pour que change LE MONDE…

Partagez ...

2 réflexions sur “Fin des blogs abonnés sur lemonde.fr, pourquoi ?”

  1. Bravo pour tout cela.
    Je mesure l’ampleur du travail consistant à proposer chaque jour une réflexion, c’est une astreinte lourde et parfaitement surmontée. Pour tenir aussi un blog (moins fourni) je sais ce que c’est.
    Beaucoup de débats ont eu lieu ici, c’est vraiment extraordinaire.
    Je ne comprends pas non plus la décision du Monde et la regrette, je suis heureux de savoir que Biosphère continuera sur un autre hébergeur.
    Amitiés au créateur de Biosphère.

  2. Il y a un an (le 08 avril 2018 à 19:13) je posais cette question à Biosphère :  » 13 ans après, quel est le bilan ?  »
    Il y a deux jours (le 26 avril 2019 à 14:12) j’ai eu l’occasion de dire un petit peu à Biosphère ce que pensais de ce blog. Aujourd’hui, étant donné que c’est le sujet du jour, j’en rajoute un chouia. Déjà, puisque ce blog doit changer de « propriétaire », je ne vois pas pourquoi Biosphère tient à continuer à commenter principalement les informations du journal LE MONDE. Ce n’est quand même pas parce qu’on est marié depuis 40 ans à la même bonne femme qu’on doit s’empêcher de regarder et de commenter les autres. Un peu de sérieux, LE MONDE n’a rien d’une référence !
    Biosphère répète ici ce que nous lisons sur sa page d’accueil (A propos) :  » Ce blog veut rompre avec le bavardage, c’est la tentative désespérée de porter un autre regard sur l’actualité [etc. etc.] Pour que change LE MONDE…  »
    Et puis nous lisons :  » De toute façon nous sommes fiers du travail accompli depuis notre premier article mis en ligne le 13 janvier 2005. » Je n’aurais pas l’insolence de dire qu’on devrait plutôt avoir honte, seulement la fierté c’est quelque chose que j’ai du mal à comprendre. Et dont j’aime me moquer. Par exemple quand je vois la réussite de certains… eh ben je suis fier d’avoir échoué. Allez donc comprendre 🙂
    Quoi qu’il en soit, j’espère bien que LE MONDE que Biosphère souhaite changer ne se limite pas au journal. Et là encore, après 14 ans quel est le bilan de ce blog ?
    Le nombre de commentaires veut-il dire quelque chose de significatif ? Combien de nouveaux commentateurs, combien de pertes, de combien est monté le niveau (de réflexion) , etc. etc. Bref, le bilan est-il globalement positif, ou pas ? On est encore en droit de se poser quelques questions, non ?

Les commentaires sont fermés.