Kobe Bryant est mort, ça n’a aucun intérêt

NBA et autres spectacles où on joue à la baballe sont les symboles d’une société du spectacle, une source de divertissement, dans le sens de divertir, faire diversion, « qui nous empêche d’aller à l’essentiel ». LE MONDE* consacre pourtant tout un article à un ancien champion américain de basket ; Kobe Bryant est mort dans un accident du ciel. Son hélicoptère, qu’il avait tant de fois emprunté pour faire la navette entre son domicile et l’antre des Los Angeles Lakers, s’est écrasé dans les collines. Voici quelques extraits significatif de l’article : « Le « Black Mamba » n’est plus et la sidération est immense… Il peut agacer son entraîneur en ne respectant pas les consignes pour prendre un tir risqué… Désormais maître incontesté du navire Lakers, l’acharné compétiteur grogne, insulte ses coachs, affuble ses partenaires de sobriquets désobligeants, voire refuse de leur passer la balle… Accusé de viol par l’employée d’un hôtel du Colorado en 2003, Kobe Bryant voit ses sponsors le lâcher, et son image s’assombrir… « Un sacré connard », synthétisera le Canadien Steve Nash, son coéquipier pendant trois saisons. » Quelques commentaires sur lemonde.fr :

Thucydide : J’ai découvert l’existence de cet individu le jour de sa mort. En ferait-on autant pour la mort d’un grand scientifique ? La société a les héros qu’elle mérite.

HUBERT MENSCH : Quelle « Une » du MONDE fascinante, suspendue quelque part entre Voici et Gala. Goici ou Voila ?…

Laurent Outang : Malgré tout le respect que j ai pour cette personne (et toutes celles qui meurent un jour d’ailleurs ). Voir la mort d un sportif faire la une du Monde me laisse pantois !

mille sabords : Rest in peace, certes. Mais ni vous ni moi ne risquons l’accident d’hélicoptère pour rentrer chez nous. Le vélo a un avantage, c’est qu’il pollue moins que l’hélico., et un inconvénient : si vous êtes tué en vélo sur la route de la maison, cela ne fera pas une ligne dans Le Monde. Morale très à la Trump : « polluez comme des fous, même pas grave si vous faites parler de vous… »

René B. : pour sauver la planète je ne prends plus mon hélicoptère pour aller au supermarché.

Le Basque  : Pas une once de compassion dans ces commentaires pour cet homme exceptionnel qui a fait rêver des millions de jeunes à travers le monde et qui disparaît à 41 ans avec sa fille. Je vous plains…

pour en savoir plus, Tout savoir sur la société spectacle et bien plus

* LE MONDE du 28 janvier 2020, Avec la mort de Kobe Bryant, le basket perd l’un des plus grands joueurs de son histoire

Partagez ...

4 réflexions sur “Kobe Bryant est mort, ça n’a aucun intérêt”

  1. Société du spectacle. Cette façon de n’être au monde que par la médiation d’images a donné lieu à d’extravagantes manifestations collectives. L’extraordinaire importance des rassemblements sportifs d’un bout à l’autre du monde, l’intérêt que leur accordent les médias, les violences auxquelles elles donnent lieu de la part du public, relèvent bien de l’hystérie moderne. Les spectateurs d’une exhibition sportive vivent, par procuration, un affrontement dans lequel ils s’engagent personnellement, ils s’identifient à tel joueur, à telle équipe, et par cette identification, ils connaissent d’intenses émotions. Ces manifestations ont bien pour fonction de canaliser des impulsions interdites, de contrefaire une vie absente. (Michel BOUNAN, La folle histoire du monde)

  2. C’est clair, j’ai découvert aussi l’existence de cet individu le jour de sa mort, gros LOL !
    Mais il faut des titres encore plus percutants =
    Kobe Bryant est mort, j’en ai rien à péter ! ^^
    Comme le dise si bien les capitalistes, personne n’est irremplaçable, pas même Kobe Bryant !
    Les capitalistes du sport nommeront un autre migrant dans l’équipe… de Basket…
    Après quelques séances d’entraînement et surtout de dopage, puis le migrant aura un aussi bon niveau que le Kobe Bryant et il sera remplacé comme tout le monde, rentabilité oblige et surtout c’est l’essentiel LOL

  3. Bien sûr une enquête et en cours pour déterminer la cause de ce crash, j’espère que cette fois les merdias nous diront la vérité, la vraie. Notamment qu’ils nous révèlent la marque et le modèle de l’engin, ses heures de vol etc. etc. Parce que moi je ne suis pas comme ce René B , mille sabords ! Non ! Moi je compte m’offrir prochainement un hélico. Parce que je le veau bien ! Alors vous comprendrez que j’ai absolument besoin de savoir.

Les commentaires sont fermés.