La faute aux USA

Avec 5 % de la population mondiale, les USA génèrent 25 % des émissions de gaz à effet de serre. Pourtant le  protocole de Kyoto, signé en 1997 par l’administration Clinton, n’a jamais été ratifié ni même soumis au Congrès. Dès son arrivée à la maison Blanche en 2001, G.W.Bush junior nia la réalité du changement climatique. Il a ensuite mis en cause le lien entre le réchauffement et les émissions anthropiques de gaz à effet de serre. Enfin il a jugé toute contrainte trop handicapante pour l’économie américaine. Mais en juillet 2006, il a admis pour la première fois qu’une augmentation de gaz à effet de serre d’origine humaine contribue au problème. Il est vrai que les sondages montraient qu’une majorité d’Américains estimaient qu’il existe des preuves scientifiques du réchauffement climatique. Il est vrai aussi que les Etats et les collectivités locales américaines commencent à agir dans le sens du protocole de Kyoto. Même les dirigeants américains de l’industrie se rendent compte que retarder la diminution des rejets de CO2 va devenir très rapidement encore plus coûteux. Les lobbies du pétrole et de l’automobile deviennent minoritaires.            Ainsi va l’aveuglement humain, bien orchestré par l’appareil thermo-industriel, qui a fait croire au président le plus puissant du monde que l’on peut impunément rejeter à demain l’arrêt de l’emprise humaine sur la Biosphère. Le réalisme démocratique progresse trop lentement, et pourtant il faudrait de toute urgence faire mieux avec moins. Conclusion : Les sociétés humaines sont plus ou moins bien adaptées au milieu environnant, la société thermo-industrielle est la moins durable car elle détruit les écosystèmes. Les amoureux de la Nature et les objecteurs de croissance ont donc un objectif commun, prendre la défense des intérêts de la Biosphère et dénoncer avec force cette société de prédation.

Pour en savoir plus, tu peux consulter le site :

http://www.biosphere.ouvaton.org/

Partagez ...

1 réflexion sur “La faute aux USA”

  1. Neuf milliards de terriens en 2050, comment va-t-on les nourrir ?
    Il semble qu’un groupe de scientifiques et de courageux militants ait trouvé une solution originale et efficace. C’est expliqué sur le blog http://www.thedino.eu

Les commentaires sont fermés.