La nouvelle Miss France, Maëva Coucke

Miss Nord-Pas-de-Calais, Maëva Coucke, 23 ans, a été élue Miss France. Contrairement à ce qui a pu être revendiqué, le concours des miss est tout sauf un pendant du féminisme. A moins que le féminisme ne se réduise à la promotion d’un modèle de beauté hyper-standardisé et ouvertement commercialisé ? Au-delà du fait que nous doutions que la beauté puisse être objectivée, d’un point de vue philosophique, ce concours n’a de toute façon pas lieu d’être parce qu’il représente non pas « des beautés » mais « une beauté » ! Le choix est déjà fait d’avance : vous avez voté pour une femme mince, grande, à la peau lisse, aux cheveux longs, aux formes bien proportionnées, et aux dents blanches. Comment est-il possible de cautionner une émission qui réduit la femme à son physique ? C’est bien dans ce but que toutes ces potiches qui nous viennent des quatre coins de la France secouent leur chevelure, remuent leur fessier et se tortillent dans des tenues plus vulgaires les une que les autres, du moins lorsqu’elles en ont, étant donné qu’elles passent les trois quarts de l’émission en maillot de bain et en sous-vêtements, sur talons aiguilles, bien sûr.

Qu’est-ce qui justifie, chères miss, que vous vous exhibiez à la télévision comme de simples objets de désir sans être accablées par la honte ? Nous comprenons que les Français aient besoin de se détendre et de se divertir. Mais n’y a-t- il pas d’autres distractions bien plus enrichissantes qui n’impliquent pas la dégradation de la femme ? Nous imaginons que cela doit procurer une extrême jouissance que de contempler toutes ces jolies femmes, ô combien mises en valeur, qui brillent de mille feux, sous l’effet des projecteurs, mais permettez juste une question : laisseriez-vous votre propre fille se donner en spectacle à la télévision, donc aux yeux du monde, dans le but d’alimenter un fantasme sexuel ? Arrêtons l’hypocrisie et cessons de dire que cette « émission » sert le féminisme. Comme nous savons qu’il s’agit de l’émission la plus regardée de l’année, on est en droit de se demander : où va le monde ?

Manon Secardin

NDLR : C’était, en décembre 2017, l’opinion du médiateur du Monde. Depuis lors, aucun article sur ce « concours » n’a été publié par LE MONDE.

Partagez ...

1 réflexion sur “La nouvelle Miss France, Maëva Coucke”

  1. Point de vue du présentateur Matthieu Delormeau .
    – Le 22 février 2019 (au sujet de la Miss 2019) : « Pour moi, cette Miss c’est une Miss à buzz. Elle ne pense qu’à ça pour faire de la télé derrière et elle est là pour représenter la France. Elle a été élue pour être jolie, c’est tout ce qu’on lui demande ».

    – Bis repetita placent le 8 novembre 2019 (au sujet des Miss en général) :  » De toute façon les Miss, vous me faites marrer, parce que vous êtes toutes pareilles ! C’est : « Actuellement en Master de Droit » ; « Actuellement en Master d’Économie et je veux reprendre mes études après ! » Et puis après, rien du tout, vous faites toutes de la télé, vous êtes au rayon quinzaine du reblochon à l’Intermarché, vous êtes influenceuses, vous montrez vos seins et vous voulez du pognon ! »

    Vive les Miss, vive le Buzz et vive le reblochon !

Les commentaires sont fermés.