La politique de Macron face aux migrants, dur dur

Lundi 18 décembre aura lieu la Journée internationale des migrants. Faut-il « remettre au cœur des choix du gouvernement le respect des droits des migrants et des réfugiés, quel que soit leur statut » comme l´exige des associations ? L´editorial du Monde* est cinglant envers Macron : « Sur le terrain, c’est une politique migratoire très dure qui est en application… Chaque soir, de nouvelles familles se retrouvent enfermées dans des centres de rétention administrative… Quand la brutalité semble l’emporter sur l’humanité, c’est aussi l’honneur de la France qui est en jeu… » Voici quelques commentaires sur lemonde.fr :

Nardo : Je suis en total désaccord avec cet édito. l’immigration dans de telle proportions doit être maîtrisée et contrôlée. Proposer l’ouverture des frontières sans conditions est totalement irresponsable et suscitera le rejet de la majorité des français de tous bords.
CHRISTIAN SCHOLTES : Merci pour cet édito. Macron trahit une partie de ses électeurs qui ont cru en son humanisme. Le masque est tombé.
GEOFFREY BASSET @ C.Scholtes : Comme l’auteure (Maryline Baumard une immigrationniste notoire) de cet édito, vous confondez humanisme et ouverture des frontières à tous les migrants d’une part, et migrants et réfugiés d’autre part ! Macron respecte sa parole en accueillant les réfugiés et en expulsant les migrants économiques qui ne sont pas éligibles au droit d’asile ! On accueille les réfugiés dans le respect des accords de Dublin et les autres sont refoulés !
JosieLaRelou : Si l’humanisme consiste à laisser venir des gens chez nous qui croient y trouver le bonheur alors qu’ils vont en fait dormir sous des ponts ou entassés dans des taudis, en attendant un asile que beaucoup n’obtiendront pas car ils n’en respectent pas les critères, alors c’est un humanisme dont les conséquences sont dramatiques…
bravo Macron! : Depuis qu’ils sont au pouvoir, Macron et ses amis ont pu évaluer l’ampleur du problème, d’autant plus que le processus s’accélère. Déjà, il y a 2 ou 3 ans, la cour des comptes avait signalé le coût important de l’aide aux migrants. Heureusement, en incitant les jeunes africains à rester chez eux et développer leur pays, Macron a une vision plus large que les bonnes âmes qui veulent surtout se donner un image de « chic type », sans voir plus loin.
citoyen : Les bons sentiments dans un éditorial ne coutent rien. Environ 1 milliard d’humains souhaiteraient vivre en Europe ou aux USA et avoir le même niveau de vie. On peut le comprendre mais faut-il faire des ponts aériens pour réaliser ce rêve ? Notre civilisation y survivrait-elle ?. La seule option est hélas celle de Macron: limiter les réfugiés économiques en aidant les pays d’origine sur le plan du développement; contrôler la natalité et se débarrasser de la corruption de leurs dirigeants.
GERONIMO : Merci Macron d’avoir répondu à l’attente de 75% de ses électeurs qui croient en son sens des réalités et qui laisse ainsi à certains la posture, si facile, d’un ‘humanisme pas cher payé et qui ne leur coûte, à eux, finalement pas grand chose.
JOHN DOE : « L’honneur de la France », c’est de donner un toit et une activité aux Français.
Français nanti : Comme dit notre concierge (pas français lui non-plus tandis que moi, c’est depuis Vercongétirix au moins… ): « Les migrants, c’est comme les pigeons: plus on leur donne, plus y viennent. Si j’empêche la Mémée du 5° de jeter des graines, elle m’engueule ; si je balaye pas les crottes, les autres m’engueulent ; si y a des rats qui viennent, c’est la mairie qui m’engueule ; alors, je fais quoi? ». Vous pouvez répondre en portugais, le concierge s’empressera de me traduire (bientôt les étrennes…).
le sondeur toujours plus pâle : Relever la xénophobie de certains lecteurs n’est pas diffamatoire, c’est juste un constat.
* LE MONDE du 17 decembre 2017, Accueil des migrants : l’honneur de la France est en jeu

Partagez ...

16 réflexions sur “La politique de Macron face aux migrants, dur dur”

  1. En 2015, plus d’un million de migrants ont déjà rejoint l’Europe. Or un article de Science fait une corrélation entre réchauffement climatique et nombre de demandes d’asile auprès de l’UE. Si les émissions mondiales de gaz à effet de serre continuent de progresser à leur rythme actuel, il y aurait un triplement. Selon un auteur de l’étude, l’interaction entre climat et migration est un sujet sensible qui doit interpeller le monde politique. Mais l’ampleur prévisible de cette migration est à double tranchant. Il peut pousser à l’action ou, au contraire, effrayer les gouvernements et les conduire à un renforcement de leurs frontières. Notons qu’actuellement il n’y a pas de définition politiquement admise de « migrant climatique »

  2. Que tant d’Africains et d’Orient soient contraints de migrer en masse vers l’Europe est un fléaux qui doit être éradiqué. Pour cette même éradication, il est impératif :

    -que cessent tous les bombardements militaires et qu’immédiatement les troupes se retirent d’Afrique et d’Orient

    -que les peuples du tiers-monde puissent disposer des ressources qui sur leurs sols sont présentes, et donc que sans être indemnisés les industriels milliardaires soient expropriés (sans sortir de la précarité, ces mêmes peuples ne pourront guère rester sur leur terre natale)

    -de mettre fin à la folie consistant à vendre de l’armement à prix d’or aux dictatures de droit coranique, dictatures qui soutiennent le terrorisme islamique, lequel force énormément de gens à fuir vers l’Occident

  3. D’accord avec ce qu’a écrit « Un citoyen français ».
    D’accord aussi avec Marco qui dit que « L’exigence intellectuelle, c’est autre chose, c’est raisonner en termes d’éthique de la responsabilité, et là les questions deviennent moins sommairement idéologiques, et le simplisme de cette tribune sur une question aussi grave apparaît indigne. »

    N’ayant pas lu cette tribune je ne peux en juger. Par contre je peux juger ce simplisme qui s’exprime ICI, et particulièrement ce simpliste dégueulasse régulièrement vomi et même pas sanctionné par les modérateurs. Ben oui … puisqu’on est parait-il en démocratie … puisqu’on a soi-disant le droit de dire ce qu’on pense… puisque une opinion en vaut une autre… alors allons-y ! Misère, misère !!

    Lorsque la Terre ne sera plus peuplée que de quelques bipèdes qui n’auront plus d’humain que le nom … qui seront ceux qui porteront leur plus lourd fardeau de responsabilité ? Hein ?

  4. « Si c’est en bafouant le respect le plus élémentaire de tout être humain comme détruire leurs tentes, leurs couvertures et empêcher de les nourrir  »
    Il est bon de leur pourrir la vie à fond s’ils venaient à rentrer sur le sol Européen : ce sont des envahisseurs qui non contents de paupériser encore plus le pays en pourrissant la vie des pauvres Français de souche, densifient encore plus la population.

  5. Hein? en reponse a la tribune des maires de France : Un chiffre: 0,85% des Africains vivent actuellement dans un pays de l’OCDE, la France en recevant la moitié. On (le Monde) nous annonce un prochain doublement démographique de l’Afrique – de 1,2 milliard en 2017, près de 2,5 Mds en 2050, & pourrait quadrupler à 4,4 Mds en 2100 (1/3 des habitants de la planête!). Si on conserve la proportion actuelle (0,4%), sur le seul surcroit, cela ferait pour la France : +5,5 Millions d’Africains d’ici 2050, & +13,6 M d’ici 2100 …

  6. Openeye : Tribune du MONDE hypocrite... L’article évoque « les déboutés du droit d’asile’ non comme des personnes qui doivent être expulsées et rapatriées dans leurs pays d’origine mais comme des personnes à aider et justifiant le gaspillage de l’argent public. Car cette tribune n’a pas d’autre objectif qu’être un appel pour l’obtention d’argent public. Les migrants sont l’excuse à la mode pour obtenir des subventions.

  7. Politique migratoire dure ? Je suis écroulé de rire devant mon écran .
    Elle est d’ une tendresse inouïe face à un envahisseur afromuzz lapiniste souvent barbare , inculte , primitif (voir les viols en Europe) : il devrait être bloqué aux frontières et ne pas le laisser rentrer sur le territoire Européen.
    La plupart de ces illégaux (et non migrants : terme utilisé par les journaputes du politiquement correct comme ceux de l’ immonde , journal hypersubsidié d’ essence collabo )sont des réfugiés pour farces et attrapes !
    Cela dit , tout nuisibles qu’ ils sont ils causent moins de problèmes que les immigrés
    afromuzz surtout , véritable lie humaine rejetée par leurs compatriotes du bled , c’ est dire la qualité de ces gens .
    J’ ai bien une idée du sort à leur réserver mais je ne puis plus en dire plus .

  8. tribune du MONDE : « Face aux flux migratoires, nous, les maires, sommes au pied du mur ». Dans une proportion jamais connue jusqu’alors, les dispositifs alloués à l’hébergement des demandeurs d’asile, pilotés par l’Etat, souvent avec l’appui de nos collectivités, sont en effet complètement saturés, et ce malgré l’augmentation régulière du nombre de places… Pour nos villes et nos territoires, et pour nous les maires qui y sommes en responsabilité, cet accueil est une véritable obligation éthique et un défi que notre humanité doit relever.

  9. Bernard P. @Pierre Guillemot : Entièrement d’accord avec vous. Pour limiter le nombre de morts sur les routes de l’exil, il faut malheureusement rendre ce parcours non désirable.

  10. pierre guillemot sur lemonde.fr : Peut-être que la brutalité s’installe. Mais pendant ce temps là des spectacles comme celui du centre d’accueil de Paris 16e, paradisiaque sur l’image, passé à 20h sur France2, et en ce moment diffusé de l’Algérie à la Guinée, augmente l’enthousiasme de ceux qui veulent venir en Europe. Tant que tout le monde ne sera pas persuadé qu’on est mal accueilli, dans le froid, la faim, pour être reconduit sans honneur, le flot, et les morts sur la route, continuera. Les bienfaisants sont des malfaiteurs…

  11. Un citoyen français @Michel : Tout dépend de comment « limiter les arrivées en France »… Si c’est en bafouant le respect le plus élémentaire de tout être humain comme détruire leurs tentes, leurs couvertures et empêcher de les nourrir correctement, je ne suis pas d’accord. Non pas parce que je suis un gauchiste bêlant mais parce que cette politique ne produira que de la haine, le terrorisme et la guerre. Est-ce l’avenir que vous/nous recherchons ?

  12. Michel SOURROUILLE sur lemonde.fr : la journaliste Maryline Baumard decrit ainsi dans LE MONDE la politique migratoire de Macron : « limiter les arrivées en France, renvoyer tous ceux qui n’obtiennent pas l’asile. Dans un troisième temps, une fois les deux premiers points mis en place, mieux accueillir des réfugiés… qui seront moins nombreux compte tenu de la politique de dissuasion migratoire appliquée. » Un tel programme semble-t-il irrealiste ?

  13. pierre guillemot sur lemonde.fr : L’Australie a loué des îles du Pacifique et parque dessus les immigrants illėgaux à mesure que leurs bateaux touchent les eaux territoriales ou qu’ils sont collectės par la police à terre. Le Canada a une police de l’immigration sur tout le territoire, et des lieux de rétention en attendant le rapatriement forcé des indésirables. Parallèlement, il y a une politique de sélection des bons candidats dans les pays se départ.

  14. Marco sur lemonde.fr : Cette tribune du MONDE est intellectuellement limitée car sa conception de « l’honneur de la Fr » relève d’une pensée émotionnelle seulement guidée par l’éthique de conviction (celle qui est si confortable moralement et donne à bon compte une forte estime de soi). L’exigence intellectuelle, c’est autre chose, c’est raisonner en termes d’éthique de la responsabilité, et là les questions deviennent moins sommairement idéologiques, et le simplisme de cette tribune sur une question aussi grave apparaît indigne.

  15. Postruff sur lemonde.fr : J’ai une solution simple pour mettre tout le monde d’accord: on fait remplir aux migrants un questionnaire sur les « valeurs » préparé par les associations féministes et LGBT. Au final les reacs seront contents parce que ça va permettre de renvoyer chez eux 99% des migrants et les progressistes seront contents parce que ça va permettre de refouler les migrants reacs.

  16. Postruff sur lemonde.fr : J’ai une solution simple pour mettre tout le monde d’accord: on fait remplir aux migrants un questionnaire sur les « valeurs » préparé par les associations féministes et LGBT. Au final les reacs seront contents parce que ça va permettre de renvoyer chez eux 99% des migrants et les progressistes seront contents parce que ça va permettre de refouler les migrants reacs.

Les commentaires sont fermés.