Le jour du dépassement, 19 août 2014 : tous aux abris !

Nous relayons cette information* que tout le monde devrait connaître : pour 2014,  le « jour du dépassement » a eu lieu le mardi 19 août. En effet l’empreinte écologique de l’humanité dépasse à cette date la « biocapacité » de la planète, c’est-à-dire sa capacité à reconstituer ses ressources et absorber les déchets, y compris le CO2. Jusqu’à la fin de l’année, l’humanité va vivre «  à crédit » en détériorant le capital naturel qui nous était offert gratuitement par la biosphère. Encore excédentaire en 1961 avec un quart des ses réserves non consommées, la Terre est devenue déficitaire au début des années 1970. Le « jour du dépassement » est de plus en plus précoce ; au milieu des années 1990, il tombait en novembre. En 2000, c’était le 1er octobre. Aujourd’hui, selon les calculs de Global Footprint Network, les besoins de l’humanité dépassent de 50 % les réserves de ressources renouvelables disponibles. Dorénavant 86 % de la population mondiale vit dans des pays qui demandent plus à la nature que ce que leur écosystème peut renouveler. Par exemple en Chine, la production en ressources naturelles du pays nécessiterait d’être deux fois plus importante pour satisfaire la demande des Chinois. Le Japon aurait besoin de 7 fois plus de ressources  pour satisfaire sa consommation actuelle.

Aujourd’hui, 86% de la population mondiale vit dans des pays qui demandent plus à la nature que ce que leur écosystème peut renouveler. L’empreinte écologique des habitants des pays développés est cinq fois supérieure à celle des pays pauvres. La palme du déficit écologique revient aux Emirats Arables Unis : les réserves de ce pays devraient être 12,3 fois plus élevées. Ayant la « chance » d’avoir une nature assez généreuse, la France, quant à elle,  aurait besoin de ressources naturelles 1,6 fois plus importantes.

Selon Diane Simiu de WWF, « des solutions existent : passer massivement aux énergies renouvelables, repenser l’urbanisation, la mobilité,  la fiscalité, recycler davantage…. Mais il faut agir dès maintenant. En tant que consommateur, on peut aussi manger moins de viande… »

En fait il faudrait remettre en question tout le mode de vie de la classe globale, celle qui se permet de posséder entre autres une voiture individuelle. Les inégalités vont donc avoir tendance à s’accentuer toujours plus, les riches voudront continuer à abuser de la planète au détriment des pauvres. Un socialiste digne de ce nom devrait connaître le « jour du dépassement et agir en conséquence. Mais François Hollande en France pense toujours en terme de « croissance économique » : on veut accélérer pour arriver encore plus vite dans le mur !

* lemonde.fr du 19 août 2014, Ressources naturelles : l’humanité vit « à crédit » pour le reste de l’année

NB : nos articles antérieurs, avec dates faussées car il y a eu une variation du mode de calcul par l’ONG Global Footprint Network. Les concepteurs de l’empreinte écologique estiment que le jour du dépassement intervient depuis 2001 en moyenne chaque année trois jours plus tôt que l’année précédente.

Aujourd’hui 22 août 2012, le jour du dépassement

le jour du dépassement, 27 septembre 2011

le jour du dépassement, 21 août 2010

Partagez ...