le tout automobile

La société thermo-industrielle est la moins durable car elle détruit les écosystèmes. Puisque le quotidien Le Monde valorise l’option croissanciste, le tout automobile et autres néfastes futilités, il participe de cette évolution. Exemple :

 

LeMonde du 12.08.2008 présente en page 18, un article de Jean-Michel Normand sur « Volkswagen métamorphose la Passat ». Donner tant de place sur cinq colonnes avec photo de la bagnole vue de son joli profil est incontestablement une publicité plutôt qu’un article de journaliste : « C’est de profil qu’il faut apprécier la Passat CC (…) En découvrant sa silhouette, à la fois puissante et élancée (…) Elle offre une bonne conscience anticonformiste et sportive. » On nous indique une motorisation de 140 à 300 ch. sans jamais nous indiquer l’émission de gaz à effet de serre qui en découle.

 Un tel article n’est en fait qu’un tribut offert par Le Monde aux puissances automobiles, d’autant plus que la présentation d’un modèle (de luxe) est récurrente dans le journal. Ce procédé de publicité cachée est à mettre en relation avec un petit entrefilet, juste à côté, qui nous présente l’évolution des mentalités au Japon : «  Près de 54 % des Japonais reconnaissent que le prix de l’essence a modifié leurs projets de vacances. Certains ont réduit leurs déplacements, tandis que d’autres ont décidé de laisser leur véhicule au garage. » A l’heure du pic pétrolier et des perturbations climatiques, c’est cette information qui devait être développée par un véritable journaliste, pas le panégyrique d’une berline.

Partagez ...

1 réflexion sur “le tout automobile”

  1. Commentaire du courrier des lecteurs :
    « J’ai bien reçu votre courriel du 12 août dont je vous remercie. Je vous précise que Le Monde a toujours consacré des articles rendant compte de la sortie de nouveaux modèles de voitures. J’espère avoir répondu à vos questions de façon satisfaisante. Bien à vous, Nadine Avelange »

Les commentaires sont fermés.