Les SUV agressent violemment le climat

Avec une multiplication par sept des ventes de voitures neuves entre 2008 et 2019, les « Sport Utility Vehicle » plus lourds et plus gourmands sont devenus « la deuxième source de hausse des émissions de GES énergétiques en France de 2008 à 2018, juste derrière le secteur aérien », pointe l’ONG WWF. Cette croissance rapide des SUV dans le parc automobile est « incompatible » avec le respect des engagements français de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). La voiture individuelle représente déjà 16 % des émissions françaises. Or, les SUV émettent « en moyenne 20 % de GES de plus que le reste des voitures ». L’ONG qualifie l’éventuel développement des SUV électriques de « fausse bonne solution », car leur empreinte carbone est, « sur l’ensemble du cycle vie, de 34 % plus importante que celle des citadines électriques… On voit clairement qu’on va dans le mur. » Paradoxalement, contre ces chiffres percutants, les commentateurs sur le monde.fr prennent la défense des SUV :

Branly : Une étude complètement bidon de plus sur le sujet. Merci les escrologistes !!!

Cathy Penflam : Le WWF voudrait que tout le monde roule en panda ?

MD : Donc, aujourd’hui, le climat se dégrade à cause des SUV. Que d’inepties ! Je ne suis pas prêt de vendre ma Porsche…

Ana : l’impact « écrasant » des SUV, faut pas exagérer. De plus comparer la consommation des SUV par rapport à des voiturettes électriques!!! Pourquoi pas par rapport à des trottinettes? ou à des chaussures de joggeurs?

El Mayorqui : Mon SUV Peugeot 2008 consomme moins que mon ancienne Peugeot 405. Ces gens écrivent donc des sottises.

blok lerec : On voit beaucoup de femmes dans des SUV, les femmes aiment les grosses…voitures.

Yves25 : Tout à fait d’accord pour qu’il y ait moins de SUV. Mais… quand les journalistes qui relaient l’étude auront mon âge, il s’apercevront que s’extraire d’une voiture basse devient un exploit. Si aujourd’hui, j’ai un crossover, c’est parce que s’asseoir et se lever est plus facile.

bout du monde : Et les camping-cars qui roulent tous au diesel, il faut les interdire également ?

Michel SOURROUILLE : Nous n’avons pas le temps attendre que les gens arrêtent par eux-mêmes de rouler en SUV, nous sommes confrontés à des déséquilibres planétaires qui rentrent dans le domaine de l’irréversible. C’est pourquoi selon Andreas Malm l’atteinte contre les biens qui causent notre perte paraît compréhensible. Ainsi pour les gros SUV, on a toute une palette d’actions possibles. Voici ce qui se passait… en 2005 : « L’usage des SUV incarne une américanisation du mode de vie occidental, c’est devenu une forme d’arrogance, si ce n’est de provocation. Des SUV ont été incendiés en Pennsylvanie, des vitres brisées dans l’Etat de Washington et des slogans « no blood for oil » tagués sur leurs carrosseries dans le Massachusetts. Mais que faire d’autre contre la bêtise humaine : deux tiers des américains préfèrent embrasser leur voiture plutôt que leur mère ! » Quinze ans après, on constate que trop de commentaires sur lemonde.fr prennent la défense des SUV ! Ils aiment le Réchauffement Climatique !!

Munstead à Michel S : Bravo pour les encouragements à la violence, aux dégradations, aux atteintes aux biens d’autrui, au nom de votre idéologie. Et vous pensez qu’un Hummer américain peut-être comparé à un SUV Peugeot qui consomme 5/6/l aux 100 ?

Partagez ...

15 réflexions sur “Les SUV agressent violemment le climat”

  1. Faire disparaître les SUV c’est une chose, on peut même y arriver de diverses façons. Plus difficile serait de faire disparaître le culte de la sacro-sainte Bagnole. Existe t-il un culte de la machine à laver ou de l’ouvre boite ? Pourtant une bagnole n’est qu’un tas de ferraille donc la fonction est de transporter 4 ou 5 personnes, à l’abri de jour comme de nuit qu’il pleuve ou qu’il vente, point barre. Comme la calèche en somme. Mais voilà, la calèche ne va pas assez vite, le temps c’est de l’argent et patati et patata. Ceux qui disent ça n’ont probablement jamais entendu parler de la vitesse généralisée ni d’Ivan Illich.

    1. On peut toujours le déplorer, mais en attendant la Bagnole est sacrée.
      Le SUV n’est qu’une mode, comme le vert d’ailleurs. Demain la mode sera aux bagnoles hyper légères, en carbone, profilées, super-stylées comme on dit, «propres» bien sûr, et «intelligentes» en plus. Bref pas comme nous. Peut-être même qu’elles seront volantes, adieu les embouteillages ! La bonne blague.

      Pour faire disparaître un culte il faut tuer la divinité, son dieu. Et bien sûr ses papes et ses curés, adieu leur prosélytisme. Adieu aussi ses cathédrales, ses temples, ses idoles, ses symboles, ses fêtes, ses livres sacrés etc. Pour celui-ci ce seraient donc les marques, leurs logos, les marchands et leurs pubs, les salons, les courses et leurs circuits, les Auto-Plus et Compagnie que nous devrions faire disparaître. Seulement bien sûr, de ça il n’en est pas question !

      1. Et ceci pour de nombreuses raisons. Bien sûr déjà le sacro-saint Emploi, qui alimente le sacro-saint Pouvoir d’Achat, qui fait tourner le sacro-saint Business, as usaul ! Quelle belle mécanique ! Mais surtout parce que la sacro-sainte Bagnole fait partie intégrante de notre sacro-saint Modèle. Ce modèle qui n’en a que le nom et qui en attendant nous assure notre mode de vie de petits-bourgeois occidentaux. Et qui plus est fait baver la planète entière. Misère misère !
        En attendant nous continuerons dans l’Hypocrisie, sacro-sainte elle aussi, à proposer des mesurettes, des solutions à la con, genre SUV hybrides ou électriques, taxes, limitations et j’en passe.

  2. Le gouvernement n’interdira pas les SUV, puisqu’il raisonne à court terme, et donc les vente de SUV + le carburant rapportent tellement de taxes, que le gouvernement ne voudra pas y renoncer. Le problème étant que le gouvernement ne voit pas apparaître les dégâts occasionnés par la pollution de ces voitures sur un plan comptable, or dans les faits même si des taxes rapportent, il y a aussi des pertes d’argent générées par la pollution et les catastrophes naturelles générées indirectement par ces voitures, mais pertes pas prises en considération donc pas pris en compte. Or c’est le différentiel entre gain et perte qu’il faudrait prendre en compte.

    1. Enfin, en France tout le monde est d’accord qu’il faille prendre des mesures écologiques, tant que ces les-dites mesurent ne concernent que les autres et pas soi. Ceux qui ont un camping car ne veulent pas renoncer au camping car mais veulent que ceux en moto renoncent à la moto. Puis les motards ne veulent pas renoncer à la moto, alors ils veulent à ce que ce soit ceux qui ont un SUV qui renoncent aux SUV, mais les automobilistes aux SUV ne veulent pas renoncer aux SUV et disent que ce sont ceux qui ont un bâteau de plaisance qui doivent renoncer à leurs bateaux etc… Jancovici a tort de croire que tout le monde se mettra d’accord autour d’une table pour constituer une liste de renoncements !

      Pour ma part, je ne crois qu’à l’Armageddon et au coronavirus, et là pour le coup Jancovica a raison, il en faudrait un tous les ans jusqu’en 2050, un bon confinement de 30 années consécutives, le temps de tout mettre les trucs polluants à la ferraille.

    2. Pas seulement les taxes !
      – «Or c’est le différentiel entre gain et perte qu’il faudrait prendre en compte.»
      Justement. Les dégâts occasionnés, par la pollution, des bagnoles, des avions, des pesticides, du toujours plus etc. etc. occupent déjà beaucoup de monde. Notamment des tas de scientifiques et de chercheurs, de politicards, de marchands d’innovations à la con (vertes évidemment), de yaca-faucon, d’apocalypse, de bouquins et Jean Passe. Tout ça alimente le Grand Show et donc le Business. Et vice versa.

  3. Didier BARTHES

    Je serais assez favorable à une TVA sur les automobiles qui serait inversement proportionnelle à leur poids, il est ridicule de se déplacer dans des autos de 1,5 ou 2 tonnes quand une auto de 800 kg répond à quasiment tous les besoin ? La puissance aussi pourrait être prise en compte, avons nous vraiment besoin de véhicules de 100 kw de puissance comme c’est fréquemment le cas ?
    Et puis pour le diesel qui pollue tant (notamment en terme de particules, on pourrait espacer doublement les ravalements s’il n’y avait plus de diesel en ville) ne pourrait on pas dés maintenant annoncer l’arrêt de leur commercialisation dans 5 ans ça donnerait un signal contre ce genre de motorisation et conduirait à leur disparition de fait assez rapide sans bloquer les gens qui viennent d’en acheter

    1. Il y a un an, un certain Jean Savary demandait : «Ne serait-il pas moins faux cul de les interdire purement et simplement ?»
      ( lire sur CARADISIAC : Dérèglement climatique : faut-il interdire les SUV ?)
      Jean Savary serait plutôt favorable à une norme sur la «pachydermie».
      – «En fait, il ne s’agirait pas d’interdire les SUV ni les 4×4, juste la pachydermie. »
      Je me demande juste si cette pachydermie concerne aussi les Z4 et autres 718 Spyder, sans parler des Kawasaki VN 2000 et autres conneries, roulantes, volantes, flottantes etc.
      Ne serait-il pas tout simplement plus raisonnable d’établir des normes sur la juste mesure ?

      1. Didier BARTHES

        on peut interdire les Ferrari mais ça ne change rien, elles sont très peu nombreuses et ne roulent quasiment pas, mais c’est une règle dont je me méfie car généralisée elle aurait aussi privé la France de châteaux et de tout ce qui fait exception et souvent beauté,
        Par contre les suv qui envahissent tout il faut lutter contre, pas forcément interdire mais fortement décourager,
        Je n’ai finalement pas compris si vous étiez pour ou contre ma mesure (bon en général vous êtes plutôt moqueur sur tout ce que proposent les autres)

        1. Je reconnais que je suis «un peu» moqueur, faut dire aussi qu’il y a longtemps que j’ai pris ma carte au Parti d’en Rire 🙂
          Mais je peux être tout aussi sérieux, quand je veux. Vous avez raison au sujet de la beauté. En attendant, autant je peux trouver une femme ou une statue belles, autant une Ferrari me laisse de marbre. Vous avez raison encore, les Ferrari et les cabriolets ne pèsent pas lourd, même sur le Marché. Dans les 3%, à quelque chose près. Par contre les SUV alors là oui ça plombe ! 41% des ventes des véhicules neufs en 2020 en France, et une croissance comme on les aime. Là encore dans les 3% à quelque chose près. Que voulez-vous, on ne voit que ça à la télé et sur les panneaux publicitaires, et sur les routes par conséquent. Pourvu qu’ils ne leur viennent pas à l’idée de nous foutre partout des pubs pour les grosses motos et les yachts !

          1. Alors POUR ou CONTRE votre mesure ? Si je dis que je suis ni-ni, je sens que vais me faire incendier. Taxer plus, pourquoi pas. Interdire la pub pour les SUV, pourquoi pas. Les brûler, là ça sera sans moi. Par contre démonter ou brûler les panneaux publicitaires, je suis POUR. L’idée d’établir des normes sur la «pachydermie» me plait bien. Je le redis, l’idéal ce serait des normes sur la juste mesure. On peut toujours rêver, en attendant, non ?

  4. Qu’est ce qui pourrait mieux montrer notre réussite sociale que le fait de se déplacer dans un symbole toujours plus gros, toujours plus lourd et qui ne nécessite pas de se baisser pour s’y installer ? Par quoi remplacer cette gratification du toujours plus ? Qu’est ce qui pourrait freiner notre comportement alors que le moteur de cette société est la démesure, l’appropriation ? Comment suivre une autre voie que la recherche du superflu ?

    Qui aurait dans l’idée actuellement de glorifier l’humilité, la modestie, l’effort et presque la pauvreté ?

    1. A votre première question, je propose un de ces petits cabriolets genre 718 Spyder, que la pub Porcherie nous vend pour «parfaitement irrationnel» ! Non non ce n’est pas une blague, «c’est un élan irrépressible, un impératif à l’heure où tout se conjugue au conditionnel.» Autrement dit, puisque l’avenir est incertain, faites-vous plaisir et roulez comme un porc, avec le nouveau 718 Spyder !
      Ou alors une «bonne» grosse moto. Un moteur de 1500 voire 2000 cm3 pour trimballer un type voire deux, c’est bon ça aussi. Et avec ça aussi les pyromanes ont de quoi se défouler.
      Par contre pour les quatre autres, je donne ma langue au chat. 🙂

  5. Là encore les POUR et les CONTRE. Décidément tout est bon pour se diviser et se faire la guerre. Touche pas à mon SUV ! T’y touches t’es mort !
    Si certains aiment jouer avec leur SUV (Sans Utilité Véritable), il semblerait que Michel Sourrouille aime jouer avec le feu. Après tout chacun son truc. Avec le feu et les idées reçues, celles qui l’arrangent bien sûr, c’est de bonne guerre comme on dit. J’aimerais bien avoir accès à cette étude qui prétend que 2/3 des américains préfèrent embrasser leur voiture plutôt que leur mère.
    En attendant, j’en étais resté à cette étude récente qui nous racontait que le meilleur geste à faire pour sauver le climat, c’était justement de ne pas faire… de gosses. Plus exactement, et si j’ai bien compris, ce qui n’est pas garanti, abandonner un gosse c’est mieux qu’abandonner la Bagnole.

    1. Et maintenant faucon foute le feu aux SUV ?!?!
      Mais alors… même si j’ai décidé et promis-juré-craché de ne plus jamais faire de gosses… même si ma piscine et mon jacuzzi sont chauffés au solaire, et que ma modeste masure de 300m2 est passive, et pensive, en négligé de soie, c’est la Watt … même là je n’ai plus droit de me faire plaisir avec un SUV ? Ni même avec un petit, un tout petit Hummer ? Ni même s’il est vert, électrique, hybride ou carburant au Cosmogol ?
      Eh ben elle est triste votre religion ! Faut pas vous étonner qu’elle ne séduise pas les foules. En attendant, si pour beaucoup les enfants sont sacrés, et encore heureux, on peut déjà dire qu’il en est de même de la sacro-sainte Bagnole, hélas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *