Marchons pour le climat le 21 septembre

Samedi 21 septembre, nous marcherons par milliers dans les rues, partout en France, pour dénoncer l’inaction climatique du gouvernement et exiger la justice sociale. Cette marche sera engagée, festive et familiale : que vous veniez seul·e, en famille ou entre ami·es, nous marcherons côte à côte pour exiger la fin d’un système destructeur pour l’humain et le climat. Le sommet de l’ONU pour le climat le 23 septembre est une fenêtre de tir à ne pas laisser passer.

Je veux savoir où marcher

Les raisons pour se mobiliser ne manquent pas :
1. Cet été, la planète nous a envoyé des signaux d’urgence.
2. Si le gouvernement continue de ne rien faire, ces catastrophes vont s’intensifier.
3. Il est encore temps d’agir : chaque dixième de degré compte.
4. La mobilisation pour le climat sera mondiale du 20 au 27 septembre.
5. Citoyen·nes, organisations et syndicats formeront un immense cortège pour marcher ensemble : parce que défendre le climat, c’est lutter pour davantage de justice sociale.
6. Lundi 23 septembre, Emmanuel Macron est convoqué à l’ONU et il est attendu au tournant ! Le secrétaire général de l’ONU a déclaré à l’ensemble des responsables politiques : “Apportez des plans, et pas des discours” car il s’agit de “lutter pour nos vies”. Mais pour le moment, la France refuse d’adopter des objectifs climatiques compatibles avec l’Accord de Paris.
Tous et toutes, partout autour du monde, faisons pression sur les responsables pour que les Etats soient précis et ambitieux dans leurs objectifs climatiques. Le sommet de l’ONU pour le climat le 23 septembre est une fenêtre de tir à ne pas laisser passer.
Samedi 21 septembre, mobilisons-nous contre l’inaction climatique !
Je partage cet appel sur les réseaux sociaux :
Sur Facebook
Sur Twitter

Partagez ...

1 réflexion sur “Marchons pour le climat le 21 septembre”

  1. –  » la France refuse d’adopter des objectifs climatiques compatibles avec l’Accord de Paris. »

    En effet, et en même temps… les incohérences et/ou les doubles discours qui s’accumulent, toujours plus ! 505 millions d’euros de subventions publiques aux transports aériens. J.O de Paris en 2024. Retour des courses de F1. Poursuite de la pub et de la vente de grosses bagnoles. Poursuite de grands travaux inutiles, etc. etc. Et ça seulement pour ce qui concerne le climat, les émissions de CO2 et de GES.
    Et en même temps… les incohérences sur tout le reste, de toute façon tout est lié. Autorisation de la chasse au courlis cendré, une espèce menacée. Toujours cette obsession de la croissance économique, avec le PACTE, le fumeux « plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises ». Et Jean Passe !
    Et en même temps … chez nos voisins et plus loin, c’est pas mieux !

Les commentaires sont fermés.