NON aux Jeux Olympiques à Paris en 2024

Nous écologistes, nous sommes contre les Jeux Olympiques, le Tour de France, le Mondial de foot, etc. Nous sommes contre tous les sports massifiés, spectularisés, symboles du culte de la performance et de la marchandisation des humains. Le sport professionnel est avec la publicité un des meilleurs moyens d’anesthésier le peuple en occultant la hiérarchie des vraies valeurs. Les JO, c’est aussi un pognon dingue, avec systématiquement dépassement des coûts. Londres, en 2012, avait dû débourser 6 milliards d’euros supplémentaires (total de 11 milliards), Rio en 2016 23 milliards (total de 33 milliards) et Pékin, en 2008, 29 milliards (total de 32 milliards). Les JO, c’est la synthèse de tout ce qu’on déteste, l’affairisme, la corruption, le dopage, la publicité de « grandes » marques, l’oubli des limites. L’idéal olympique ? Il s’agit surtout de piller les ressources publiques et de plumer les contribuables.

Étonnant, des personnalités aussi anti-écolos que Luc Ferry et Pascal Bruckner signent une tribune anti-Jeux Olympiques à Paris dans LE MONDE : « Il est irresponsable de dilapider l’argent public dans une opération de prestige pharaonique… Les centaines de milliers de touristes qui viendront par avion provoqueront d’énormes pics de pollution… Les prétendus « Jeux verts » établiront un bilan carbone record… Des ressources budgétaires limitées ne peuvent aller à des fastes médiatiques où s’exhibent des athlètes en service commandé au profit du CIO, de ses sponsors et annonceurs… Aussi nous appelons les forces politiques et syndicales, lles organes de presse et leurs journalistes, les autorités morales à dénoncer le projet de Jeux olympiques en France en 2024. Il est temps de proposer pour le « monde d’après » d’autres projets que le dogme olympique de la compétition de tous contre tous, par exemple la lutte contre le réchauffement climatique et la dégradation de la biodiversité. »

Pour en savoir plus sur les JO grâce à notre blog biosphere :

3 mai 2020, Post-covid, le sport-spectacle sans avenir

9 févier 2020, Sport spectacle, pieds nus et tout nus

27 janvier 2018, Bizarre, une loi d’exception pour les Jeux Olympiques

4 juillet 2017, Tokyo2020, Paris2024, des jeux olympiques dispendieux

2 septembre 2016, Que retenir des JO 2016 au Brésil : la fin de records

7 juin 2017, La politisation macroniste des jeux olympiques

9 août 2012, marre des JO, faut s’abonner à BIOSPHERE-INFO !

7 août 2012, Quelques suggestions pour des jeux Olympiques alternatifs

3 août 2012, Les sportifs oublient leurs limites aux Jeux Olympiques

1er août 2012, le sens des limites, contraire à l’esprit olympique

31 juillet 2012, Le CIO (Comité international Olympique), une caste détestable

31 juillet 2012, les Jeux Olympiques nous font oublier l’essentiel

30 juillet 2012, l’abominable histoire des Jeux Olympiques

29 juillet 2012, Les Jeux Olympiques, une simple histoire de fric

28 juillet 2012, bilan des Jeux Olympiques, écologiquement décevant

17 février 2012, 2020, en finir avec les Jeux Olympiques

5 octobre 2009, à quoi servent les JO ?

17 novembre 2008, supprimons les JO

9 août 2009, le sens des limites (aux JO)

8 août 2008, les JO ? Plutôt courir pieds nus !

31 mai 2008, un CIO totalitaire

9 avril 2008, esprit olympique ???

Partagez ...

5 réflexions sur “NON aux Jeux Olympiques à Paris en 2024”

  1. Bien sûr les organisateurs des Jeux (Paris 2024) ont réagi à cette tribune Anti-J.O. C’est de bonne guerre comme on dit. Cette réaction est notamment relayée par France tv sport : «Paris 2024 met en garde sur « les fausses informations » après une tribune à charge de 30 intellectuels».

    Sur sortiraparis.com on lit : «Pour l’heure, la maire de Paris Anne Hidalgo a promis de revoir et de corriger dans son intégralité le projet, afin de réduire drastiquement les coûts et les grandes lignes du plan Paris 2024. Dans tous les cas, le collectif appelle à « dénoncer le projet de Jeux Olympiques en France en 2024 ». Pas sûr que la mairie l’entende de cette oreille, après avoir bataillé pendant de nombreuses années pour obtenir la candidature.»

    1. Parions que la Dame s’appliquera elle aussi à ce que ces prochains jeux à Paris soient les plus beaux, les plus verts, les plus etc. jamais vus depuis Olympie. Là encore c’est de bonne guerre comme on dit. N’a t-elle pas tout à gagner, elle aussi, dans cette «affaire» ? 😉

      1. On peut aussi rappeler que lors de sa campagne pour les municipales de 2014, la Dame était clairement CONTRE : « Les Jeux, ça coûte cher, y compris la candidature en soi coûte cher, et les Jeux dispendieux, je crois que ce n’est plus du tout d’actualité». Ce n’est que peu de temps après, lorsqu’elle a été élue maire, que subitement elle est devenue POUR. Marrant, non ? 🙂

  2. Comme ils seraient CONTRE l’Avion, le SUV, la 5G, la Publicité, les cultes de la Performance, de la Compétition, de la Vitesse, de la Bagnole, du Pognon etc. n’allons surtout pas croire que TOUS les écolos seraient CONTRE les Jeux du Cirque.
    Alors à quoi bon dire NON ? Ce NON résonne comme un cri de désespoir, celui que nous lançons lorsque nous nous heurtons à une dure réalité que nous ne pouvons hélas pas changer. Ce NON ne doit pas être une forme de déni de réalité.
    Nous ne le répèterons jamais assez, il existe des tas de nuances de verts, il y a écolo ET écolo, nous avons même plusieurs familles d’écotartufes. Parmi ces derniers nous avons ceux qui, directement ou indirectement, oeuvrent au verdissage de tout et de n’importe quoi. De la Bagnole, de l’Avion, du Net et du Smartphone, du Tour de France, des J.O etc. etc.

    1. Étant donné que le vert est incontournable, à la mode, ou tout ce que vous voudrez, pour rapporter un max de pognon les J.0 2024 se doivent d’être verts (faut dire «sous le signe de l’Écologie»). La ville olympique se doit d’être une «ville écologique », les émissions liées au fonctionnement se doivent de diminuer de 10% par rapport aux JO de Londres de 2012, etc. etc.
      Et pour qu’il en soit ainsi, pour que ces J.0 soient les plus verts, les plus «propres», les plus grands, les plus beaux, bref les plus spectaculaires jamais vus, depuis Olympie, nous pouvons bien sûr compter sur l’investissement des fumeux partenaires et sponsors. Ainsi que sur la participation de WWF France, c’est formidable.
      Mais que demande le Peuple ? Si ce n’est que du pain et des jeux, alors nous sommes servis. Ainsi soit-il.

Les commentaires sont fermés.