Padak, pas d’accord

L’actualité n’a pas d’importance en soi, l’important c’est ce qu’on fait de l’actualité, si on la juge ou non digne d’intérêt. Ainsi, le 4 janvier  2008, c’était la joie dans la Biosphère, le rallye Lisbonne-Dakar 2008 avait été annulé. Padak, personne ne pouvait être d’accord avec le Dakar. Selon Al Qaida, il ne rassemblait qu’un ramassis de « croisés, d’apostats et de mécréants ». ; on était presque proche de la vérité quant aux participants.

En fait il s’agissait uniquement d’un événement spectacle qui n’existait que parce le début du mois de janvier est en général assez vide d’informations ; il faut donc meubler ce vide existentiel par l’essence de compétiteurs motorisés. En conséquence cette organisation mercantile, organisée depuis 1978 par l’ASO (Amaury Sport Organisation), gaspillait l’énergie fossile, agressait la flore et la faune, occasionnait nombre d’accidents et devenait la vitrine de l’idiotie occidentale. Ce jeu de grands enfants représentait une approche peu respectueuse des biotopes traversés et agressés par cette furie mécanique. Vélorution réclamait à juste titre l’abandon du Dakar… le « Dakar » a lieu depuis 2009 en Amérique du Sud !

Aujourd’hui Hervé Kempf s’interroge : « Le bilan carbone » du « Dakar » serait à plus de 20 000 tonnes de CO2. Faut-il interdire les courses d’autos ? » (LeMonde du 3-4 janvier 2009). A Copenhague, c’est une des mesures qui auraient du être prises, la lutte contre le réchauffement climatique manque de repères symboliques. D’autant plus que le sport automobile a bien d’autres inconvénients, bien analysés par Ellul et Illich :

« Il faut prendre divertissement non pas au sens d’amusement, mais au sens pascalien : l’homme est diverti, c’est-à-dire détourné de penser à soi-même, à sa condition humaine, mais aussi détourné des plus hautes aspirations, du sens de la vie, des objectifs supérieurs. L’importance du sport étant désormais dominante, il faut créer l’événement sportif, rien que pour le spectacle. On fabrique alors des monstruosités comme cette course de Paris-Dakar, insultante comme gaspillage au milieu des pays de famine, démonstration de la puissance occidentale parmi les impuissants du tiers-monde, parfaite vanité. » (Jacques ELLUL, Le bluff technologique, 1986)

« Entre des hommes libres, des rapports sociaux productifs vont à l’allure d’une bicyclette, et pas plus vite. » (Ivan Illich)

Partagez ...

10 réflexions sur “Padak, pas d’accord”

  1. Je reconnais bien là l’esprit puritain des écolos : on n’est pas sur terre pour s’amuser, mais pour en chier !

    Eh bien non ! Vive la vie ! Vive la joie ! A bas l’esprit de sérieux ! A bas le moralisme !

    Vous avez dit « avide d’échange » ? Vu les pratiques de censure de ce blog, laissez-moi rire !

  2. Je reconnais bien là l’esprit puritain des écolos : on n’est pas sur terre pour s’amuser, mais pour en chier !

    Eh bien non ! Vive la vie ! Vive la joie ! A bas l’esprit de sérieux ! A bas le moralisme !

    Vous avez dit « avide d’échange » ? Vu les pratiques de censure de ce blog, laissez-moi rire !

  3. Monsieur Berthod,
    ce blog n’est pas là pour « s’amuser », il y a suffisamment de lieux pour cela ailleurs.

    Tout commentaire sur ce blog vide de sens (c’est-à-dire non avide d’échange) peut être modifié ou supprimé.

    la modératrice du blog

  4. Monsieur Berthod,
    ce blog n’est pas là pour « s’amuser », il y a suffisamment de lieux pour cela ailleurs.

    Tout commentaire sur ce blog vide de sens (c’est-à-dire non avide d’échange) peut être modifié ou supprimé.

    la modératrice du blog

  5. Monsieur Biosphère a évoqué Lévi-Strauss bien avant vous et j’avais alors expliqué ce que je pense de la pensée de Lévi-Strauss. Cherchez bien vous trouverez.

    Par aileurs j’ai bien le droit de m’amuser un peu et si ça ne vous plait pas, c’est le même prix.

    Bien à vous.

  6. Monsieur Biosphère a évoqué Lévi-Strauss bien avant vous et j’avais alors expliqué ce que je pense de la pensée de Lévi-Strauss. Cherchez bien vous trouverez.

    Par aileurs j’ai bien le droit de m’amuser un peu et si ça ne vous plait pas, c’est le même prix.

    Bien à vous.

  7. Sneeuw Luipaard

    Je connais mal Illich mais Ellul et Levi-Strauss ont produit un travail intellectuel de haute volée. Si ce travail est admirable, par son étendue et sa profondeur, on ne doit pour autant en partager toutes les conclusions et on doit bien sûr passer ce travail au filtre d’une critique constructive, mais c’est un minimum que vous semblez refuser M. Berthod.
    C’est moi qui ai évoqué Levi-Strauss et pas le blog biosphère, quant à Pétain c’est vous qui avez proposé un raccourci plus qu’hasardeux. Votre commentaire, à l’image du balayage de Levi-Strauss ou d’Ellul d’un revers de main, me semble donc assez malhonnête, inutile et ne suggère aucune pensée profonde. Mettez-vous donc au travail et proposez-nous un peu de cohérence, au lieu de poster jour après jour des commentaires toujours plus insignifiants.

Les commentaires sont fermés.