Pierre Fournier et la décroissance démographique

Un rassemblement pour fêter les 7 milliards d’êtres humains aura lieu le dimanche 30 octobre 2011 à partir de 10 h, place Igor Stravinsky dans le 4ème arrondissement à Paris. Pierre Fournier y aurait assisté, mais il est mort à 35 ans en février 1973. En souvenir de lui :

Un fou à diplômes, qui se croit raisonnable, comme tous les fous, explique à ses étudiants, car il est professeur d’économie politique, comme beaucoup de fous, que le seul et unique problème actuel est celui de la croissance démographique. Or, c’est un fait d’expérience, le taux de natalité ne diminue qu’à partir d’un certain niveau de vie. Lequel niveau de vie ne peut ne peut être atteint que par l’industrialisation à outrance.  Laquelle industrialisation exige une main-d’œuvre abondante et donc un taux de natalité élevé. Le seul moyen de résoudre à long terme le problème de la surpopulation, c’est donc d’encourager (dans un « premier » temps) la surnatalité. CQFD. (Pierre Fournier, Charlie Hebdo du 12 février 1973)

Malthus, paraît-il, s’est trompé en prédisant la famine décimerait le genre humain : c’est oublier que chaque jour, déjà, 10 000 personnes meurent de « malnutrition » – pudique euphémisme – et qu’il s’agit là du tout début d’une tendance. 6 % des hommes accaparent 45 % des ressources mondiales. L’américain moyen consomme et pollue 100 fois plus que l’indien moyen. (Pierre Fournier, La Gueule ouverte, février 1973)

source : Pierre Fournier, précurseur de l’écologie (éditions Les Cahiers dessinés, 2011)

3 réflexions sur “Pierre Fournier et la décroissance démographique”

  1. Pierre Fournier était un rabat-joie, un triste sire mortifère et, en outre, un sinistre con.

    Remarque des modérateurs du blog biosphere :
    Bonjour Cavana, alias Choron, alias Malthus.
    Ton IP t’a trahi, ainsi d’ailleurs que ton style !
    Continue, un jour tu pourras dire des choses intelligentes,
    Tout le monde ou presque en est capable…

  2. Pour une présentation du livre sur « Pierre Fournier, précurseur de l’écologie »

    Aller sur le site JNE de l’association des journalistes pour la nature et l’écologie

Les commentaires sont fermés.

Pierre Fournier et la décroissance démographique

Un rassemblement pour fêter les 7 milliards d’êtres humains aura lieu le dimanche 30 octobre 2011 à partir de 10 h, place Igor Stravinsky dans le 4ème arrondissement à Paris. Pierre Fournier y aurait assisté, mais il est mort à 35 ans en février 1973. En souvenir de lui :

Un fou à diplômes, qui se croit raisonnable, comme tous les fous, explique à ses étudiants, car il est professeur d’économie politique, comme beaucoup de fous, que le seul et unique problème actuel est celui de la croissance démographique. Or, c’est un fait d’expérience, le taux de natalité ne diminue qu’à partir d’un certain niveau de vie. Lequel niveau de vie ne peut ne peut être atteint que par l’industrialisation à outrance.  Laquelle industrialisation exige une main-d’œuvre abondante et donc un taux de natalité élevé. Le seul moyen de résoudre à long terme le problème de la surpopulation, c’est donc d’encourager (dans un « premier » temps) la surnatalité. CQFD. (Pierre Fournier, Charlie Hebdo du 12 février 1973)

Malthus, paraît-il, s’est trompé en prédisant la famine décimerait le genre humain : c’est oublier que chaque jour, déjà, 10 000 personnes meurent de « malnutrition » – pudique euphémisme – et qu’il s’agit là du tout début d’une tendance. 6 % des hommes accaparent 45 % des ressources mondiales. L’américain moyen consomme et pollue 100 fois plus que l’indien moyen. (Pierre Fournier, La Gueule ouverte, février 1973)

source : Pierre Fournier, précurseur de l’écologie (éditions Les Cahiers dessinés, 2011)

3 réflexions sur “Pierre Fournier et la décroissance démographique”

  1. Pierre Fournier était un rabat-joie, un triste sire mortifère et, en outre, un sinistre con.

    Remarque des modérateurs du blog biosphere :
    Bonjour Cavana, alias Choron, alias Malthus.
    Ton IP t’a trahi, ainsi d’ailleurs que ton style !
    Continue, un jour tu pourras dire des choses intelligentes,
    Tout le monde ou presque en est capable…

  2. Pour une présentation du livre sur « Pierre Fournier, précurseur de l’écologie »

    Aller sur le site JNE de l’association des journalistes pour la nature et l’écologie

Les commentaires sont fermés.