Quarante ans déjà !

Quarante ans déjà ! Le 18 mars 1967, un supertanker de 297 m de long chargé de 119 000 tonnes de pétrole s’engage entre les îles Scilly et la pointe extrême de l’Angleterre. Le navire, après une erreur de pilotage, s’éventre  sur les Sept Rocs, un amas de rochers signalés par un phare : le monstre avait une trop faible manœuvrabilité ! La nappe de pétrole s’étend rapidement, elle va recouvrir une surface de plus de 50 km sur 30 km ; c’est à cette occasion qu’on invente la formule « marée noire ». Première grande catastrophe écologique, le naufrage aura joué un rôle dans l’éveil de la conscience environnementale alors même que les Trente Glorieuses brillent encore de tous leurs feux. Mais ce premier épisode d’une trop longue série montre la difficulté de trouver des solutions : beaucoup de monde est responsable, mais personne ne peut être considéré comme coupable. En effet le Torrey Canyon avait été construit aux Etats-Unis, il était immatriculé aux Bermudes, il naviguait avec un équipage italien sous pavillon libérien, il était affrété par une compagnie californienne pour transporter le pétrole d’une société anglaise. C’est la mondialisation généralisée qui dissout les responsabilités et saccage la planète.

                 Aujourd’hui des supertankers encore plus gros continuent de sillonner la planète, le pétrole est traqué dans ses dernières gouttes et le réchauffement climatique est devenu une réalité. Quand les humains prendront-ils enfin la décision de respecter la Biosphère ?

Conclusion : Les sociétés humaines sont plus ou moins bien adaptées au milieu environnant, la société thermo-industrielle est la moins durable car elle détruit les écosystèmes. Les amoureux de la Nature et les objecteurs de croissance ont donc un objectif commun, prendre la défense des intérêts de la Biosphère et dénoncer avec force cette société de prédation.

Pour en savoir plus, tu peux consulter le site :

http://biosphere.ouvaton.org/

 

2 réflexions sur “Quarante ans déjà !”

  1. Tony Pirard

    Cher Biosphere!Je suis plus préoccupé avec les « Pneus usé »(remodelé) que la Union Europénne a gagné le droit devant la OMC pour envoyer ses Pneus usés pour mon pays…Brésil,Brazil,Brasillien!.
    Vous étiez préoccupé avec la détruition de la amazonie,mais nous somme préocupé avec les ordures envoié par la EU.
    Les principaux pays intéressé en envoyer,croiez-moi sont…Anglaterre,Italy,Portugal,Espagne,Belgique!.Malgré mon nom sembler français,je suis brésilien du coeur et je peux dire…mon pays ce n’est pas un depôt de ordures de l’EU … Um grande lixão!
    Les pays mentioné ne peuvent détacher ses pneus usé dedans ses territoires,donc ils trouvent une maniére de envoyer au Brésil.
    L’année passé furent envoié 70.000 ton vers Brésil par « mandat judiciaire » et maintennant L’OMC donne le droit aux pays.Incroyable non!

Les commentaires sont fermés.