transversalité !!!

EDF se présente comme ayant le meilleur bilan CO2 de tous les grands groupes énergétiques européens puisque pratiquement 80 % de sa production est d’origine nucléaire. Mais on se garde bien de nous parler de l’épuisement des ressources en uranium, des risques de la prolifération nucléaire mondiale et de l’accumulation des déchets radioactifs. La Biosphère a pour habitude de gérer la complexité des cycles de vie, les humains ont oublié que la vie est complexe.

 

Les CFC (chlorofluocarbures) sont des composés chimiques commercialement appelés Fréon. Incolores, inodores, ininflammables, non-corrosifs à l’état gazeux ou liquide, ils ne sont pas intrinsèquement toxiques, mais certains de leurs produits de décomposition peuvent être dangereux. Les deux principaux dérivés des CFC sont les Halons et les HCFC. Les premiers membres de ce groupe ont été utilisés comme réfrigérants dans les années 1930. Ils ont également été utilisés comme gaz propulseur des aérosols, comme matières premières dans la synthèse de composés organiques, comme solvants, comme extincteurs et comme agents d’expansion dans les mousses de matières plastiques. Les CFC sont responsables de la dégradation de l’ozone qui protège la Terre à haute altitude (stratosphère). En 1987 à Montréal, les principaux pays producteurs de Halons décidèrent d’en stopper la production. La dernière conférence de Montréal, qui s’est achevée le 22 septembre 2007, a accéléré  le calendrier d’élimination des HCFC dont la date butoir est quand même fixée à 2020 ou 2040 !

 

Cependant la famille des substituts aux HCFC, dénués de chlore, ont un fort coefficient de réchauffement climatique : le HFC152 a par exemple un effet 140 fois supérieur à celui du CO2, le HFC 23 un effet 11300 fois supérieur. La conférence n’a pas abordé cet « inconvénient » puisque son objet n’était pas le changement climatique. Il en est donc  au niveau international comme au niveau individuel : dans la société thermo-industrielle ou la spécialisation des personnes est poussée à son paroxysme, il ne faut pas s’attendre à une analyse transversale des problèmes.

 

NB : Tous les articles pour la Biosphère sont archivés et classés sur Internet,

http://biosphere.ouvaton.org/index.php?option=com_content&view=section&layout=blog&id=15&Itemid=94

 

Partagez ...