Yannick Jadot, « un programme écologiquement pur »

Ce titre, donné par LE MONDE du 12 janvier 2017 est à notre avis parfait, il donne envie de voter écolo à la présidentielle 2017. Voici un résumé de ce qui nous semble important, suivi par le détail des deux propositions institutionnelles :

«  L’ancien de Greenpeace a dévoilé les premières mesures de son projet aux côtés de David Cormand, secrétaire national d’EELV, Cécile Duflot, ancienne ministre du logement, Noël Mamère, député écologiste de Gironde, ou encore Pascal Durand, ex-patron d’EELV (2012-2013… Intitulé « La France vive », le programme sera développé en février dans un livre. « C’est un projet très constructif qui veut améliorer la vie quotidienne des Françaises et des Français », explique M. Jadot. Sans surprise, il fait la part belle à l’écologie avec la promesse d’une France « sans carbone ni nucléaire, 100 % d’énergies renouvelables en 2050 et zéro déchets finaux en 2030 »… S’appuyant sur le scénario développé par l’association NégaWatt, M. Jadot annonce une loi de sortie « progressive et définitive » du nucléaire d’ici à 2035 et l’arrêt des premiers réacteurs dès 2017. …)…M. Jadot, qui entend « redonner le pouvoir aux citoyens et aux salariés », avance l’idée des « contrats territoriaux de transition écologique » négociés entre les collectivités locales, l’Etat, les entreprises et les syndicats pour « anticiper et favoriser les conversions économiques et industrielles »… Au chapitre institutionnel, le candidat souhaite une assemblée de 400 députés élus à la proportionnelle, la création d’une troisième Chambre issue du Conseil économique, social et environnemental et un poste de vice-premier ministre au développement durable… »

76 mesures des écologistes pour l’élection présidentielle 2017

55. Nommer un vice-Premier ministre au Développement durable pour garantir la prise en compte transversale des enjeux écologiques.

56. Faire évoluer le mandat et la composition du Conseil économique, social et environnemental pour en faire une troisième chambre, aux côtés de l’Assemblée nationale et du Sénat, qui aurait un droit de veto suspensif sur toute mesure législative qui mettrait en cause le long terme.

Partagez ...

2 réflexions sur “Yannick Jadot, « un programme écologiquement pur »”

  1. Bonjour
     » Un programme écologiquement pur « …C’est la moindre des choses que nous sommes en droit d’attendre d’un véritable écologiste candidat aux élections. S’il y avait des taches sur son programme, comment pourrions-nous avoir réellement avoir envie de voter pour lui ?
    Va donc pour dire que le programme de Yannick Jado est « écologiquement pur » ! Va donc pour dire qu’il « donne envie de voter Jadot » !et que le titre donné par LE MONDE est « parfait » !
    Ceci dit, Jadot n’est malheureusement crédité que 2 % dans les sondages. Et on nous dit que  » les sondages sont formels ! « Inspiré par les anciens sondages pour Hulot… l’objectif de Jadot est de faire 10 % !On a le droit de rêver !
    J’en reste toujours à mes petits calculs : 10 (Jadot) + 10 ? (Méluche) + …Eh oui, où Jadot va t-il « pomper » ces 8 % ? Donc : 10 + 10 + X % (Montebourg, Hamon et compagnie) et là nous aurions les conditions réunies pour un second tour Le Pen contre l’écolo plus ou moins pur.
    Oui mais voilà, encore cette fois, les écolos comme vous et moi, se contenteront de rêver.

  2. Bonjour
     » Un programme écologiquement pur « …C’est la moindre des choses que nous sommes en droit d’attendre d’un véritable écologiste candidat aux élections. S’il y avait des taches sur son programme, comment pourrions-nous avoir réellement avoir envie de voter pour lui ?
    Va donc pour dire que le programme de Yannick Jado est « écologiquement pur » ! Va donc pour dire qu’il « donne envie de voter Jadot » !et que le titre donné par LE MONDE est « parfait » !
    Ceci dit, Jadot n’est malheureusement crédité que 2 % dans les sondages. Et on nous dit que  » les sondages sont formels ! « Inspiré par les anciens sondages pour Hulot… l’objectif de Jadot est de faire 10 % !On a le droit de rêver !
    J’en reste toujours à mes petits calculs : 10 (Jadot) + 10 ? (Méluche) + …Eh oui, où Jadot va t-il « pomper » ces 8 % ? Donc : 10 + 10 + X % (Montebourg, Hamon et compagnie) et là nous aurions les conditions réunies pour un second tour Le Pen contre l’écolo plus ou moins pur.
    Oui mais voilà, encore cette fois, les écolos comme vous et moi, se contenteront de rêver.

Les commentaires sont fermés.