C

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Les Nations Unies ont souhaité que la majorité pauvre des populations puisse disposer de sources d’énergie autres que le bois de chauffe. Mais par ailleurs, il faudrait aussi réduire les incidences des combustibles fossiles sur l’effet de serre et donc développer l’utilisation des forêts ! La planète ne peut donc offrir à des humains trop nombreux des énergies renouvelables pour tous. Pour supprimer le chauffage de l’alimentation, il est possible de revenir assez vite au « manger cru » et comme substitut au chauffage de la maison, il faudrait que pauvres ou riches supportent les nuits glaciales sous des couettes, comme cela se faisait d’ailleurs autrefois dans le monde occidental et ailleurs. Les humains possèdent une capacité de manger des viandes non cuites et sont dotés d’une résistance assez importante au froid ; c’est l’éducation qui a amené la classe globale à préférer des températures toujours supérieures à 20° plutôt qu’égales à 15° ou moins.

Vivez dans les zones très froides comme les Inuits d’autrefois,

Ne vous plaignez surtout pas quand vous habitez une région tempérée.