C

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Le chômage n'est considéré politiquement  en France pour la premièe fois qu’à l’occasion du recensement de la population de 1896 : le gouvernement dénombre ceux qui sont privés d’emploi, catégorie qui va ainsi les distinguer des indigents, vagabonds et saltimbanques ; plus tard en 1914, l’Etat crée un fonds national du chômage pour alimenter les caisses de secours mises en place par certaines communes. Le capitalisme libéral s’accompagne en effet de crises fréquentes, le chômage devient structurel car une société fondée sur l’initiative individuelle et l’augmentation de la productivité ne peut procurer un emploi à tous ses enfants. Ce n’est que le pillage généralisé de la planète sur lequel a reposé la croissance fordiste qui a pu pendant les Trente Glorieuses nous cacher cet état de fait. Comme la croissance économique porte maintenant atteinte aux capacités de charge de la Biosphère, il ne reste aux humains que deux solutions complémentaires au chômage : refuser le productivisme pour revenir à l’énergie humaine comme base des activités actuelles, et faire du malthusianisme démographique pour préserver l’avenir.

Partagez votre temps de travail, réduisez les naissances,

pensez à la Biosphère.