D

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Cette notion implique que l’activité économique utilise une quantité moindre de ressources environnementales (matières et énergie) par unité de PIB. Par exemple le secteur tertiaire (les services, sensés être immatériels) qui s’étend au détriment du secteur secondaire (les biens matériels) permet normalement une dématérialisation de l’économie. Cependant cette évolution entraîne le plus souvent des effets pervers qui empêchent toute évolution positive. Par exemple les services de proximité autrefois accomplis par la famille ou la collectivité géographiquement proche sont aujourd'hui prise en charge par des spécialistes qui se déplacent, ou vous demandent de vous déplacer, ce qui utilise des ressources matérielles et énergétiques supplémentaires.