H

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Dans les piles à combustible, l’union de l’oxygène et de l’hydrogène produit de l’électricité et se contente de rejeter de l’eau. Mais si l’hydrogène est universellement répandu, on le trouve rarement à l’état pur : il est généralement prisonnier de l’eau, des combustibles fossiles ou des être vivants. Aujourd’hui plus de la moitié de la production mondiale d’hydrogène se fait à partir de gaz naturel, ce qui ne résout pas le problème de la rareté croissante des énergies fossiles. On peut l’extraire de l’eau en utilisant l’énergie nucléaire, ce qui ne gagne rien en matière de ressource énergétique nette et fait perdre en déchets. Il faut définitivement penser que l’hydrogène n’est qu’une énergie intermédiaire qui pourrait stocker temporairement les énergies renouvelables non immédiatement utilisées. Ce n’est pas la panacée.

La meilleur énergie,

c’est celle que produit le corps humain.