Vocabulaire

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

TOUT SAVOIR SUR… l’écologie profonde

L’écologie profonde est une philosophie (définie pour la première fois par le Norvégien  Arne Naess) qui remet en question l’anthropocentrisme dominant. Cette philosophie pourrait structurer la pensée et la sensibilité dans les prochains siècle : ressentir que l’espèce humaine et la biosphère appartiennent au même ensemble et doivent donc faire cause commune. L’écologie profonde s’oppose à l’écologie superficielle, qui essaye de réparer les dégâts faits à la nature mais sans remettre en question la vision utilitariste et dominatrice de l’Homme « à l’image de Dieu ». Or Dieu est une pure abstraction, l’écologie profonde un art de vivre et de penser.

1/3) Le philosophe de l’écologie profonde, Arne Naess

Arne Naess accompagne par sa réflexion l’émergence de l’écologie politique dans les années 1970. Mais sa philosophie, assez bien connue dans la sphère anglosaxonne, était mal connue en France jusqu’à récemment. Voici quelques textes fondateurs :

1976 Ecologie, communauté et style de vie d’Arne NAESS (MF, 2008)

1992 Arne Naess, entretiens avec David Rothenberg (Vers l’écologie profonde, wildproject, 2009)

1995 Deep ecology for the 21st century (COLLECTIF/George SESSIONS) en anglais

2004 Le manifeste de l’écologie profonde (l’Ecologiste n° 12,  2004)

2009 la mort d’Arne Naess (Le Monde, 23.01.2009)

2/3) Quelques  analystes de l’écologie profonde en France

La philosophie d’Arne Naess commence à être diffusée dans les livres et autres médias :

2003 Quelle éthique pour la nature ? de Jean-Claude Génot (Edisud)

2007 l’écologie profonde de Roger Ribotto (éditions du Cygne)

2007 L’écologie profonde n’est pas un "totalitarisme vert" par Baptiste Lanaspeze (Internet)

2007 Demain, la décroissance ! (penser l’écologie jusqu’au bout) d’Alain De Benoist (Edite)

2008 Ecopsychologie pratique, retrouver un lien avec la nature de Joanna Macy  et M.Y. Brown (Le souffle d’or)

2009 Qui était vraiment Arne Naess ? par Charles Ruelle : (l’Ecologiste n° 28, avril-juin 2009)

2009 l’écologie profonde pour les nuls de Franck Courchamp

3/3) La médisance sur l’écologie profonde

En France, la méconnaissance de la philosophie d’Arne Naess fait que des critiques injustifiées ont lieu de façon récurrente, particulièrement en France. Voici les réponses qu’on peut faire à ces personnes mal informées :

1992 Luc Ferry (Le nouvel ordre écologique)

1996 Dominique Bourg (in Les scénarios de l’écologie)

1997 le pape Jean-Paul II

2007 Claude Allègre (in Ma vérité sur la planète)

2010 Jean Aubin (in La tentation de l’île de Pâques)

2010 Géraud Guibert (in Tous écolos… et alors)

2010 Jean-Christophe Rufin (LeMonde du 21 décembre 2010)