N

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

scénario de sortie de crise qui inverse la notion de mégawatts (milliard de watts). On considère que les économies d’énergie constituent la première ressource énergétique de la planète. En effet l’énergie qu’on ne consomme pas présente de multiples avantages : elle ne pollue pas, ne provoque ni gaz à effet de serre ni déchets radioactifs, elle ne dépend pas non plus de pays étrangers et parfois turbulents. Soyez négawatts, économisez l’énergie et les mégawatts. Vous pouvez personnellement contribuer à la protection de l’environnement, que ce soit par l’isolation thermique de vos habitats, le refus de la climatisation dans votre véhicule ou même la réduction de votre mobilité. Il s’agit d’économiser l’électricité, par exemple en utilisant des techniques déjà disponibles moins énergivoraces comme l’utilisation de lampes à basse intensité, des normes d’isolation plus strictes pour les appareils ménagers, la suppression des systèmes de veille… En fait la pratique qui économise le plus d’énergie consiste à faire appel à l’énergie humaine : des lampes de poche ou des radios sont déjà commercialisées pour lesquelles vingt secondes de tour de manivelle fournissent jusqu’à une heure de fonctionnement. Mais a-t-on besoin d’une lampe de poche et d’une radio ?

Remplacez tous vos appareils électriques par des mécaniques,

Tout en achetant seulement ce qui correspond à un besoin vital.