N

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

(not in my back yard) : expression tirée de l’acronyme anglais, il peut se traduire en français par « surtout pas chez moi ». C’est une attitude fréquente de la classe globale qui consiste à approuver un projet sous réserve qu’il se fasse ailleurs. On est d’accord avec la rocade, mais dans la mesure où elle passe au loin, il est nécessaire de gérer les déchets, mais surtout pas d’incinérateur visible autour de moi, il faudrait une éolienne, mais surtout pas dans ce site remarquable derrière ma maison. Cette disposition d’esprit entraîne souvent la mobilisation avec une association qu’on crée pour l’occasion, parfois des liens avec d’autres personnes, rarement un militantisme durable qui s’éveille. La classe globale se retrouve à la fois victime et complice de la société techno-industrielle, membre contraint de la méga-machine qui tisse sa toile autour des humains. Les humains ne prennent pas à bras le corps leurs responsabilités globales et s’attachent encore à leur petit moi. Ils doivent changer, sauf à accélérer la venue de la crise ultime.

Si vous ne roulez pas en voiture, il n’y a pas de rocades,

Si vous ne faites pas de déchets, il n’y a pas d’incinérateurs.