P

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

On a réussi en 1952 à bloquer l’ovulation en injectant une hormone de la grossesse, la progestérone, et un œstrogène. La pilule peut donc naître en 1956, elle est mise en vente sur le marché américain en 1960. Mais en France depuis la loi de 1920, on interdit aussi bien l’avortement que la diffusion et la propagande pour tous les moyens anticonceptionnels. Il y a donc des infanticides, des avortements clandestins, des familles reléguées dans la pauvreté avec trop de bouches à nourrir. Le général de Gaulle pensait qu’il ne fallait pas sacrifier la France à la bagatelle et de son côté le pape Paul VI estimait dans l’encyclique Humanae Vitae de 1968 qu’une loi naturelle établie par dieu rejette toute forme de contraception artificielle ou chimique qui aurait pour but de barrer la voie à la transmission de la vie. Les débats en France, lors du vote en 1967 à l’Assemblée nationale d’une loi pour autoriser la fabrication et l’importation des contraceptifs, atteint une violence inouïe alors qu’une juste vision du poids des humains sur la planète aurait du éteindre toute opposition à la régulation des naissances.

La technique asservit l’humain,

elle devient nécessaire si elle soulage la Biosphère

de l’emprise humaine.