Le dimanche10/10/10, c’était la journée mondiale pour le climat, durant laquelle des ONG voulaient mettre l’accent sur le volontarisme : particuliers et entreprises doivent réduire de 10 % leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici fin décembre 2010. Des actions étaient prévues sous le haut patronage du secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon. Mais en France, on s’est contenté d’une balade à vélo au Carrousel du Louvre et d’un concert gratuit sur le parvis de l’Hôtel de ville à Paris… Le blog du Monde consacré à cet événement a même eu la mauvaise idée de présenter une vidéo britannique dans laquelle ceux qui refusent de réduire leurs émissions de CO2 sont déchiquetés par une explosion. L’ écoloscepticisme s’en trouve renforcé dans les  commentaires :

- Les écolo apparaissent en effet comme des despotes qu’il faut suivre si l’on ne veut pas finir mal!

- Des groupes de pression sont prêts à tuer pour faire avancer leurs idées.

- L’écologie ça commence à bien faire! La preuve: les boues toxiques en Hongrie ne sont qu’un coup médiatique de Greenpeace pour culpabiliser les méchants con-sommateurs.

- Pas le moindre message pédagogique dans ce clip. Aucun intérêt, sauf pour les anti-réchauffement qui trouveront de quoi discréditer les écolos une fois de plus…

En résumé, le climat est mal parti !