- un site à connaître, www.ecologie-radicale.org

- une contribution (résumée) de Gérard  CONDORCET : Malgré le soutien de l’opinion publique, les mouvements qui oeuvrent en ce pays pour faire changer la condition animale, pour préserver la Nature, pour abolir chasse et tauromachie ne parviennent pas à fermer « l’enfer des animaux » ni à stopper la dévastation des sites naturels. Le parlement français vote toujours les lois des chasseurs, les propositions de lois d’abolition de la corrida ne seront pas examinées par les assemblées, l’industrie expérimente sur des êtres sensibles ses molécules, l’élevage concentrationnaire explose, le BTP trace des routes et autres lèpres contre-Nature sur tout le territoire.

Il conviendrait de s’interroger sur les raisons de l’échec : les intérêts des lobbies l’emportent toujours sur l’intérêt général et la protection de la Nature. Telle est la stratégie des hommes du « premier cercle », rois du BTP, de l’armement, du luxe, qui s’offrent des journaux ou des chaînes de télévisions, non pas pour jouer aux amuseurs publics, mais pour conditionner les ménagères de plus de soixante ans et acheter les élections via cette acculturation de masse.

La planète est malade de l’homme, mais l’homme lui-même a perdu espoir et perspectives. Au fond, son univers ressemble à celui des veaux à l’engrais et des poules en batteries. Le conditionnement lui enjoint de consommer des biens et des loisirs grégaires.

PS : La CONVENTION VIE ET NATURE (Ecologie radicale) interviendra, mercredi 3 novembre, à 13 heures 30, sur ARTE, dans le cadre d'un débat de quatre minutes sur la chasse.