Après la publication de ses contre-expertises remettant en cause l'innocuité sanitaire de trois maïs OGM de la ferme Monsanto, et interrogeant le bien fondé des autorisations délivrées par la Commission Européenne sur l'avis de l’Agence Européenne de Sécurité des Aliments (AESA), Gilles-Eric Séralini a fait l'objet d'une violente campagne de dénigrement, notamment de la part de scientifiques de l'AFBV (l'Association Française des Biotechnologies Végétales).

En novembre 2010, le président du conseil scientifique du CRIIGEN Gilles Eric Séralini intentait un procès en diffamation à l'encontre de l'AFBV et de son président, Marc Fellous.
Mardi 18 janvier 2011 le Tribunal de Grande Instance de Paris a rendu son jugement : Marc Fellous est condamné à 4000 euros de remboursement de frais de justice ainsi qu'à 1000 euros d'amende avec sursis et 1'euro de dommages et intérêt. Nous avons contacté Gilles Eric Séralini par téléphone. Découvrez ici sa réaction.

http://www.terre.tv/fr/3591_le-lanceur-dalerte-gilles-eric-seralini-gagne-son-proces-contre-lafbv