Le mensuel « La décroissance » de mars 2011 apporte quelques éléments de réflexion, par exemple :

Paul Ariès : « La ministre de l’écologie, NKM, veut faire de la « juste adaptation » aux conséquences du réchauffement climatique la grande priorité du gouvernement. Mais chaque nouveau pas vers l’adaptation sera une opération industrielle juteuse. Le tourisme de montagne offrira par exemple une certaine fraîcheur en été ! Et pas question de reconnaître notre dette écologique envers les plus pauvres… »

Rémi : « ça me fait vraiment mal de voir que le mouvement politique des décroissants n’est pas uni. A priori, on fait partie des gens qui veulent sauver le monde, et on tombe dans les mêmes travers que les autres. »

Stéphane Lhomme : « Des projets de petits réacteurs, d’une puissance de 50 à 250 mégawatts existent. Ces sociétés, une fois engrangé les bénéfices, déposeront le bilan au moment d’assumer les factures : démantèlement, déchets… »

Participez :Vous souhaitez témoigner de votre expérience de « simplicité volontaire », contactez Catherine Thumann à La Décroissance

par courrier : 52 rue Crillon, 69006 Lyon

par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.