Plus d'actions...

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Les députés viennent d’entamer l'examen d'une nouvelle proposition de loi sur la chasse. Objectif de cette nouvelle phase législative : faire plaisir aux chasseurs sur un maximum de leurs demandes, même les plus absurdes, quitte à se mettre en contradiction avec toute l'action parlementaire antérieure.

Tirer de nuit, niche fiscale contre nichoirs… Tout est possible quand on a un fusil !

Dispositions déjà intégrées dans le texte :

- l'autorisation de la chasse de nuit en Vendée ? Cette pratique, non traditionnelle dans ce département, est contestée par nombre de maires du Marais-Poitevin mais aussi de chasseurs responsables en raison de son impact attendu sur les oiseaux d'eau.

- L'exonération, pour les installations de chasse (tonnes, huttes), de la taxe foncière sur les propriétés non bâties alors que le revenu marchand qui peut en être tiré est très conséquent (une hutte peut se louer 200 euros la nuit, et être vendue 150 000 euros !).
Amendements examinés :

- Autoriser la chasse d'oiseaux en temps de neige, période pendant laquelle ces dernières, plus visibles, se battent déjà pour leur survie

- Banalisation de la chasse dans les cœurs mêmes des parcs nationaux ou dans les aires protégées, en contradiction potentielle avec les objectifs environnementaux assignés à ces espaces

- Nouveaux outils à disposition des chasseurs pour éliminer les corvidés : tirs quasiment toute l'année, cages, pièges… L'arsenal pour se débarrasser des corvidés est pourtant déjà bien fourni !

- Il est scandaleux de revendiquer l'usage des balles de plomb pour la chasse des « nuisibles » dans les zones humide, alors même que le plomb est hautement toxique. Si cet amendement était adopté il le serait en contradiction totale avec l'accord international AEWA (Accord sur la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie)

Pour les 4 associations : « Reconnaître les chasseurs comme des acteurs majeurs de la gestion de la biodiversité dans ces conditions ?! Ça confine au cynisme, au vu de ces revendications affichées. France Nature Environnement, la Ligue ROC, la Ligue pour la Protection des Oiseaux et la Fondation pour la Nature et l'Homme, qui ne constatent aucune mesure favorable à la biodiversité dans cette proposition de loi, seront très vigilantes lors des débats de cet après-midi. Nous n'hésiterons pas, le cas échéant, à contester des dispositions insoutenables par tous les moyens légaux à notre disposition. »

Télécharger ce communiqué en format PDF.

 

Le point de vue des écologistes

Action en cours

2019.06.19 agir avec l'association Démographie res...

Voici l'actualité concernant l'association émographie responsable:  Appel à témoignage pour les personnes ne souhaitant pas d’enfant pour des raisons  [ ... ]

Lire la suite...
2019.06.18 agir contre les pétroliers

Des COLLECTIVITÉS et ASSOCIATIONS METTENT TOTAL EN DEMEURE POUR MANQUEMENT AU DEVOIR DE VIGILANCE EN MATIÈRE CLIMATIQUE A la suite d’une réunion avec la direction  [ ... ]

Lire la suite...
2019.06.13 Faire une Terre vivante

chaîne Youtube de Terre vivante La vidéo est un des outils pour transmettre notre passion, sensibiliser, informer sur le jardinage bio, la cuisine saine, la santé au  [ ... ]

Lire la suite...
2019.06.12 Infos de serre

Le Réseau Action Climat, ses associations membres et UNICEF France tirent la sonnette d’alarme sur le projet de loi d’orientation des mobilitéste-sept ans apr [ ... ]

Lire la suite...
2019.06.11 Faune sauvage nous dit

Good news, Bad news Nature en Ouganda et en RDC : Total dans le viseur des défenseurs  Tourisme animalier : la grande illusion Comment mesurons-no [ ... ]

Lire la suite...
2019.06.11 Moins de bidoche à la cantoche

Saviez-vous que la majorité de celles et ceux qui mangent à la cantine n'a d'autre choix que manger de la viande ou du poisson... ou éventuellement de quitter la table [ ... ]

Lire la suite...
Autres Actions