L’association « relocalisons » lance une pétition pour la préservation des ceintures vivrières autour des ville. Objectif : 30 % de terres urbaines et péri-urbaines dédiées à l’agriculture nourricière.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

http://www.relocalisons.wordpress.c... ou http://www.relocalisons.org

La pétition demande entre autres :

-          le gel de tout nouveau projet (immobilier, routier, zones commerciales…) sur des terres agricoles ;

-          d’affecter les terres préservées à l’alimentation des populations locales par une agriculture paysanne et biologique diversifiée ;

-          de permettre l’installation de nouveaux paysans, par la location de terre achetées par les collectivités locales ou des coopératives d’achat.