Plus d'actions...

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Greenpeace reste profondément discrète sur son fonctionnement. Les " activistes " font parler d'eux mais ne parlent jamais d'eux. Mais six d’entre eux ont accepté de raconter* leur engagement, à visage découvert. Ils se félicitent d'avoir démontré durant cinq longues heures la vulnérabilité de la centrale de Nogent-sur-Seine. « Quand on t'appelle pour te demander si tu peux te libérer quatre ou cinq jours, tu ne sais pas où se passera l'action et même quelle en sera la durée exacte » , racontent les activistes. A l'origine de l'engagement, il y a un sens très développé de la désobéissance civile et beaucoup de courage. Les activistes sont formés pour participer à des opérations de confrontation non violent. La priorité pour Greenpeace est de pouvoir poser une image sur ce qu'elle veut dénoncer. L'exploit physique des grimpeurs, capables de s'accrocher en quelques minutes sur une façade de ministère, à un pont ou à une grue de chantier, impressionne toujours. Protester n’intéresse pas Greenpeace, l’organisation a une culture du résultat.

Résister à la pression, rester zen, c'est ce qu'apprennent les futurs activistes. 80 % de cette formation porte sur la non-violence lors du stage de base, le Basic Action Training, le " BAT ". Les personnes doivent être prêtes à endurer des situations de stress, physique et psychologique. Les militantes ont vite fait de se faire cracher dessus, traiter de "pétasse", de "salope", tu es formée pour sourire, ne pas répondre. Pas toujours facile, mais c'est la condition pour devenir activiste. Alice Daguzé, activiste parisienne, a sa méthode. " Quand tu as un policier en face de toi, si tu t'adresses à son uniforme, c'est l'uniforme qui te répondra, explique-t-elle. Il faut parler à l'homme.

Les têtes brûlées ne sont pas les bienvenues. Chaque initiative est minutieusement préparée avec des repérages, des briefings durant lesquels sont présentés le contexte politique de la campagne, l'action elle-même et ses conséquences judiciaires éventuelles. Quand les militants partent pour participer à une action, les voyages sont payés en espèces, les puces des téléphones sont retirées, ils ne doivent pas être tracés. Se taire pendant la garde à vue, connaître le numéro de l'avocat, n'est pas le propre des militants de Greenpeace. Tout militant confronté actif sait cela. L'adrénaline et l'intensité de chaque action créent de la complicité. Les activistes forment une grande famille, une communauté contente de se retrouver et de se mobiliser. Océan, déforestation, nucléaire, transition énergétique, pollution, chacun puise dans l'une des nombreuses campagnes de Greenpeace sa motivation. Et tous se souviennent de moments forts, se félicitant et s'étonnant parfois de leur réussite.

Aujourd'hui, le problème pour Greenpeace est de renouveler le vivier de ceux engagés dans les opérations. La multinationale militante compte quelque 2 500 salariés dans le monde, 70 en France. Le nombre de cotisants, supporteurs ou adhérents atteint quelque 3 millions, dont 170 000 en France. Les militants réguliers sont quelque 25 000 à 50 000 dans le monde, dont 1 000 à 1 500 activistes. En France, ils ne sont que 500 militants répartis dans 25 groupes locaux. Et les activistes français seraient moins de 100. Ce nombre limité explique aussi le recours fréquent aux groupes étrangers, grimpeurs ou plongeurs…

* MONDE Magazine, 21 janvier 2012

abonnez-vous à la lettre d’information de Greenpeace

pour devenir bénévole

Le point de vue des écologistes

  • La nouvelle Miss France, Maëva Coucke
    Miss Nord-Pas-de-Calais, Maëva Coucke, 23 ans, a été élue Miss France. Contrairement à ce qui a pu être revendiqué, le concours des miss est tout sauf un pendant du féminisme. A moins que le féminisme ne se réduise à la promotion d’un modèle de beauté hyper-standardisé et ouvertement commercialisé ? Au-delà du fait que nous doutions …

    La nouvelle Miss France, Maëva Coucke Lire la suite »

  • COP25, heureusement qu’il y a Greta
    Greta Thunberg à la COP25 : « Le vrai danger est quand les politiques et les dirigeants d’entreprises font croire que des actions réelles se passent quand, en réalité, rien n’est fait … Les promesses n’incluent pas l’aviation, le secteur maritime et les biens importés ou exportés alors qu’ils incluent la possibilité pour les pays de compenser leurs émissions ailleurs… Ce n’est …

    COP25, heureusement qu’il y a Greta Lire la suite »

  • COP25, article 6 et sac de nœuds
    Le temps presse, les minables engagements étatiques pour réduire les émissions de GES mettent la planète sur une trajectoire de + 3,2 °C en 2100. Or depuis une semaine, les négociateurs des 196 pays réunis à Madrid tentent de résoudre leurs multiples désaccords sur l’« article 6 » qui, sous des aspects très techniques, un jargon impénétrable et des subtilités …

    COP25, article 6 et sac de nœuds Lire la suite »

  • « Casseurs de pub » vingt ans après
    1999 : Automobile, la solution finale ! La civilisation automobile nous conduit tout droit à l’holocauste écologique. Épuisement des ressources naturelles, fossiles, minières… Pollution atmosphérique… Bétonnage massif. Plus sûrement que toutes les dictatures, automobile extermine la vie sur Terre, sasn différence de sexe, de race, d’espèces, animale ou végétale. Le régiment des hommes nouveaux, dans leur armure …

    « Casseurs de pub » vingt ans après Lire la suite »

  • Courrier, vouloir la pub, pas la subir
    Chaque année en France, ce sont environ 18 milliards de publicités non sollicitées, soit 800 000 tonnes de papier, qui arrivent dans nos boites aux lettres. Chaque foyer français reçoit en moyenne 30 kg de prospectus. Fabrication, distribution, ramassage, traitement des déchets, recyclage, abandon en pleine nature… leur impact carbone peut être estimé à environ …

    Courrier, vouloir la pub, pas la subir Lire la suite »

  • Les chasseurs dans le viseur
    La colère anti-chasseurs monte, normal quand on voit le discours des viandards*. Willy Schraen, président de la Fédération nationale des chasseurs : « Ce n’est pas la chasse, c’est la ruralité dans son ensemble qu’attaquent ces activistes minoritaires, comme les végans. Ils ne supportent pas que d’autres vivent différemment. Les chasses traditionnelles existaient avant l’arme à feu. …

    Les chasseurs dans le viseur Lire la suite »

  • Écologie, l’invention du Sauvage en 1973
    Le Sauvage, publié par le groupe du Nouvel Observateur de 1973 à 1981, fut pendant neuf ans le magazine écologique le plus diffusé en France avec une diffusion mensuelle avoisinant en moyenne les 45 000 exemplaires, dont près de 20 000 abonnés. Tout avait commencé avec un numéro spécial du Nouvel Observateur publié en juin 1972 et …

    Écologie, l’invention du Sauvage en 1973 Lire la suite »

  • La bibliothèque idéale de l’écologie
    Comment penser l’écologie aujourd’hui ? Quels sont les intellectuels qui comptent dans les différentes sphères de réflexion de l’environnement, du climat et de la biodiversité? L’équipe de « Soft Power » sur France Culture propose sa petite bibliothèque idéale de l’écologie. On présente 100 éco-intellectuels, et seulement une personne qui s’intéresse à la démographie, Françoise d’Eaubonne. Nous …

    La bibliothèque idéale de l’écologie Lire la suite »

  • Grève du 5 décembre et limites planétaires
    Les manifestations de masse vont plutôt à la protection des avantages acquis, nous ne serons jamais plusieurs millions dans les rues pour exiger la sobriété partagée. La volonté de combattre le 5 décembre la énième réforme des retraites en était un exemple parmi d’autres. Les limites planétaires, on s’en fout quand on est cheminot ou …

    Grève du 5 décembre et limites planétaires Lire la suite »

  • COP25, un unanimisme de façade
    Pedro Sanchez, chef socialiste du gouvernement espagnol : « le négationnisme climatique n’est plus le fait que d’une poignée de fanatiques ». Carolina Schmidt, ministre de l’environnement du Chili qui préside la COP25 : « Les crises sociale et environnementale du XXIe siècle sont les deux faces d’une même pièce, on ne peut pas s’attaquer à l’une sans faire face à …

    COP25, un unanimisme de façade Lire la suite »

Action en cours

2019.12.09 guide de lecture avec JNE

..• Le livre des animaux magiques - eur Daugey et Chiara Dattola - Éditions du Ricochet >> ire
..• Zoologie illustrée, collection Van BerkheyCarmen Soria [ ... ]

Lire la suite...
2019.12.05 Décembre au jardin

Décembre au jardin/strong> Coupez votre bois de chauffage, taillez les arbres à pépins, protégez les plantes sensibles… vivante lance les podcasts « Champs d [ ... ]

Lire la suite...
2019.12.02 agir Zero déchets

La France produit 37 millions de tonnes de déchets ménagers par an. ir d'autres chiffres BIENTÔT LES ÉLECTIONS MUNICIPALES Pour agir sans être candidat.e, Zero  [ ... ]

Lire la suite...
2019.11.28 Réfléchir à sa propre fin de vie

Grâce à sonichier des directives anticipées– informatisé et sécurisé – grâce à son service te et à ses bénévoles, grâce à sa connaissance des [ ... ]

Lire la suite...
2019.11.25 Actions de désobéissance

plusieurs événements désobéissants auront lieu ces prochaines semaines en région parisienne.
ng>1) Du 28 au 29 novembre, à Paris, Lille, Lyon: Actions contre l'expansio [ ... ]

Lire la suite...
2019.11.20 S'entraîner à désobéir

Plusieurs événements désobéissants auront lieu ces prochaines semaines en région parisienne.
Du 20 au 22 novembre, à Paris: Action de désobéissance civile contr [ ... ]

Lire la suite...
Autres Actions