Plus d'actions...

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Fondée en 1977, Sea Shepherd Conservation Society (SSCS) est une organisation internationale à but non lucratif de conservation de la faune et de la flore marines. Notre mission est de mettre un terme à la destruction des écosystèmes marins et au massacre des espèces dans le but de conserver et de protéger la biodiversité des océans du monde entier.

Pourquoi Paul Watson est-il retenu en Allemagne dans l'attente de son extradition?

Le Capitaine Paul Watson a été arrêté à Francfort le 13 mai dernier sur un mandat d’arrêt du Costa Rica datant de plus de 10 ans. Il est détenu en Allemagne dans l'attente d'une extradition vers le Costa Rica, pour « Violation du trafic maritimes ». En fait Sea Shepherd stoppait une opération illégale de découpe d’ailerons de requins qu’un navire costaricain, le Varadero I, était en train d’effectuer dans les eaux territoriales du Guatemala.

Nous avons écouté les mensonges de l’équipage du Varadero I, publiés dans les journaux costaricains, avons subi les attaques des personnes qui se sont rapidement liées aux braconniers, et pendant tout ce temps nous avons entendu le même argument: personne ne devrait se croire au-dessus des lois. Soyons clairs: le Capitaine Watson n’a jamais revendiqué d’être au-dessus de la loi, Sea Shepherd opère toujours dans les limites de la loi, en fait nous faisons respecter la loi.

Cela vaut pour l’incident avec le Varadero I:

Nous avons des éléments solides, ainsi que des témoignages écrits de 24 membres d’équipage, qui prouvent que les autorités Guatémaltèques non seulement avaient donné la permission à Sea Shepherd d’intervenir contre les braconniers, mais qu’ils leur avaient demandé de le faire. Cela veut dire que le Varadero I devait répondre à l’ordre officiel du Guatemala de suivre l’Ocean Warrior au port. Dans ces conditions, refuser d’obtempérer est tout simplement un autre crime. Nous avons des enregistrements vidéo de la collision qui prouvent sans le moindre doute que le navire Varadero I est le navire en faute. N’importe quel expert maritime peut le voir. Nous avons des vidéos et des témoignages qui contestent la revendication que qui que ce soit ait été blessé à bord du Varadero I. Enfin, nous avons des vidéos et des témoignages qui contestent l’allégation que le navire Varadero I ait été endommagé.

Nous avons découvert des éléments de preuve incriminant le Varadero un an avant l’incident. En effet, le Varadero a été arrêté alors qu’il opérait illégalement dans la Réserve marine des Galápagos, une Réserve réputée pour le nombre important de requins qu’elle abrite. Une zone aussi connue pour le nombre répété d’infractions commises par des navires costaricains.

L’Ocean Warrior a été autorisé à quitter le port, nous ne fuyons jamais la justice comme certaine l’ont reporté. Nous avons la Zarpe (autorisation de départ) pour le prouver, qui nous a été remise par le Capitaine du port à Puntarenas.

Le Capitaine Watson est désireux d’aller au Costa Rica volontairement, de façon à ne pas avoir à attendre son procès dans une prison costaricaine. S’il est extradé, il devra passer un laps de temps inconnu dans un endroit où sa sécurité ne sera plus assurée. Le Capitaine Watson n’a jamais été informé de la continuité de la poursuite en justice au Costa Rica, et logiquement ne pensait pas que c’était toujours d’actualité (cela fait dix ans), jusqu’a ce qu’il soit arrêté en Allemagne. Normalement, cette affaire aurait dû expirer judiciairement, mais comme le Costa Rica le considère comme un fugitif depuis 2006 (!!), le dossier avait été suspendu. Pourquoi a-t-il fallu six ans avant que le tribunal du Costa Rica ne décide de lancer un mandat d’arrêt international reste un mystère absolu. Le Capitaine Watson aurait dû être notifié correctement que sa présence était requise pour une audience en 2006, au lieu de quoi le tribunal n’a fait aucun effort pour le contacter, alors qu’il n’est pas très difficile à trouver.

Interpol n’a pas lancé de mandat d’arrêt international contre le Capitaine Watson parce que leurs bureaux ont pensé que la requête du Costa Rica n’était pas en règle avec leurs pré-requis. Ils ont même décidé, de façon très inhabituelle, de poster cette décision sur leur site internet, indiquant clairement que cette demande est politiquement motivée. Après tout, il est clair que le Capitaine Watson s’est fait un grand nombre d’ennemis dans l’arène politique pendant ses 35 ans passés à la tête de Sea Shepherd Conservation Society.

L’Allemagne n’a pas de traité d’extradition avec le Costa Rica ; en fait, l’Allemagne n’a aucune obligation quelle qu’elle soit d’honorer une telle requête de la part du Costa Rica. Pourtant, le Capitaine Watson a été arrêté à Francfort alors qu’il avait voyagé auparavant dans le monde entier, et aucun autre pays n’a jugé bon ne serait-ce que de prendre en considération la requête du Costa Rica.

Les braconniers n’ont JAMAIS été poursuivis pour leurs crimes contre la nature, alors même que les vidéos de Sharkwater que nous avons données aux tribunaux prouvent sans le moindre doute qu’ils étaient engagés dans une opération criminelle. Le Costa Rica a un problème sérieux d’exploitation d’ailerons de requins…

Comment agir ?

Sea Shepherd demande à ses supporters de participer à une pétition visuelle en ligne, ainsi qu'à une journée d'action le 20 Juillet pour protester contre son extradition et demander sa libération.

Nous voulons que vous répondiez visuellement à ces questions: “Pourquoi Paul Watson est-il nécessaire à l'avenir de notre planète?” ou bien “Quelle est pour vous l'importance de Sea Shepherd?”. Merci d'envoyer une photo, une illustration, ou autre image qui réponde à une de ces questions. Vous pouvez inclure une légende à votre image si vous le désirez. Pour poster vos images, allez sur le compte Flickr de Sea Shepherd. Ou bien vous pouvez l'envoyer à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. avec pour sujet de mail “Free  Captain Watson Image” et nous la posterons sur Flickr pour vous. Pas plus d'un poste par personne. Vous avez jusqu'au 20 juillet pour le faire! Sea Shepherd demande également à ses supporters de se réunir pour une journée d'action le vendredi 20 juillet afin de partager ces images aux consulats et ambassades allemands à travers le monde.

Envoyer un fax au Ministre de la Justice Allemand et demandez-lui poliment la libération de Paul Watson. Montrez votre engagement en contactant Sabine Leutheusser-Schnarrenberger, la Ministre Fédérale de la Justice à Berlin. Elle a le pouvoir de le libérer ! Dîtes-lui que le mandat d'arrêt du Costa Rica n'est motivé que politiquement et doit par conséquent être annulé.

Avec l'aide de la pression internationale on peut réussir à le faire libérer Paul Watson.

Merci de contacter poliment:

Sabine Leutheusser-Schnarrenberger
Federal Minister of Justice

Deutscher Bundestag
Platz der Republik
11011 Berlin
Telephone 030 - 227 751 62
Fax 030 - 227 764 02
E-Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le point de vue des écologistes

Action en cours

2019.05.26 Agir pour une techno-critique

Pour l'émergence d'une communauté technocritique ! Conférences-débats :ercredi 29 mai, à Paris, de 15h à 22h30. Établissement Culturel Solidaire (100-ECS) [ ... ]

Lire la suite...
2019.05.23 Formation désobéissante à Paris

journée de formation à la désobéissance civile, le dimanche 26 mai de 14h à 23h, à Paris.
'inscrire ou en savoir plus, envoyez nous un mail: Cette adresse e-ma [ ... ]

Lire la suite...
2019.05.22 CLIMAT : grève scolaire mondiale

CLIMAT : grève scolaire mondiale « Pourquoi devrions-nous étudier pour un futur qui ne sera plus si personne ne fait rien pour le sauver ? » écrit&nb [ ... ]

Lire la suite...
2019.05.21 Lire pour mieux agir

Brahea armata : les palmiers ont-ils une âme ? ar Alain Hervé >> ire LA BIODIVERSITÉ ENFIN PRISE EN COMPTE... DANS LES DISCOURS par Allain Bougrain-Dubourg&nb [ ... ]

Lire la suite...
2019.05.20 agir contre l'effet de serre

Loi mobilités : pour qui roulez-vous ? En mars, plus de 10 000 personnes ont interpellé les Sénateurs et Sénatrices pour qu’ils fassent du texte un véritable bouc [ ... ]

Lire la suite...
2019.05.14 Pour sortir du nucléaire

Comptes-rendus des actions du printemps 2019 Entre le 11 mars et le 26 avril 2019 des dizaines d’actions contre le nucléaire ont eu lieu en France, retrouvez le résu [ ... ]

Lire la suite...
Autres Actions