Un convoi de combustible usé italien, hautement radioactif, va rejoindre le terminal ferroviaire de Valognes pour être acheminé à l'usine AREVA de la Hague, en traversant 12 départements français, de la Savoie à la Manche, en passant par la région parisienne.

Le combustible usé transporté est composé majoritairement d'uranium, mais aussi de plutonium et de produits de fission et actinides mineurs. Il est donc hautement radioactif et comporte d'importants risques en termes de sûreté et de sécurité.

 

EELV dénonce l'opacité qui entoure ce convoi, les autorités n'ayant fourni aucune information sur sa dangerosité aux riverains, aux salariés concernés et à la population.

 

EELV rappelle que le "traitement" des déchets nucléaires, loin d'être une solution, engendre des risques supplémentaires, contaminant de manière irréversible l'environnement.

 

EELV appelle à des rassemblements tout au long du trajet. EELV rappelle que face à la pieuvre du nucléaire, la lutte contre l'EPR et ses lignes reste une priorité.

Communiqué de presse du 23 juillet 2012