livre de Philippe Lebreton, pour une responsabilité socio-écologique.

Philippe Lebreton, né en 1933, est un historique de l’écologie. Ingénieur chimiste à l’origine, il mène une carrière d’enseignant-chercheur à l’université et parallèlement découvre l’ornithologie. Passionné et organisateur, il crée le Groupe Ornithologique Lyonnais en 1958. En 1965, son premier livre décrit les oiseaux de la Réserve biologique de Dombes (Ain). Il fonde en 1971 la Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature (Frapna). Aujourd’hui son dernier livre, Le futur a-t-il un avenir ?, constitue une somme de ses connaissances multiples.

Son livre est dense, brillant, complet. Entre citations et statistiques, chaque page ajoute son lot de découvertes. L’écriture est précise et les faits incontestables. Après les Trente Glorieuses, les Trente insoucieuses et maintenant les Trente Calamiteuses. Puisque nous n’accordons aucune valeur au futur, nous courrons au désastre.  Sa conclusion est pessimiste : « Si l’espoir n’est pas interdit, l’échec est loin d’être exclu car l’intelligence n’a peut-être été donnée à l’Homme par l’évolution que pour rendre plus cruelle sa fin d’espèce civilisée. » En effet tout a été dit, rien n’a été compris, encore moins admis !

N’attendez pas de cet ouvrage-bilan un manifeste d’écologie politique. Philippe Lebreton garde ses racines universitaires pour décrire de façon la plus scientifique possible les différents éléments qui forment notre rapport mouvementé avec la biosphère.

éditions Sang de la terre, troisième trimestre 2012

384 pages, 24,50 euros www.sangdelaterre.fr