Plus d'actions...

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Un modèle alternatif d’ensemble, une alternative globale au libéralisme, n’existe pas encore. Mais il existe des alternatives. Il en existe même des milliers disséminées un peu partout sur la planète.

Lasse d’entendre qu’aucune alternative n’était possible au système économique libéral, Bénédicte Manier, journaliste à l’AFP, a pris son bâton de pèlerin. Elle a sillonné la planète et les fruits de son périple sont exaltants. Oui, il existe de par le monde des citoyens qui ont mis en place d’autres manières de consommer, de commercer, d’échanger, de cultiver, de vivre… !

La plupart de ces alternatives sont peu visibles. Elles naissent et se développent silencieusement, dans de petits villages ou des quartiers de grandes villes, à l’initiative d’individus aussi différents que des fermiers illettrés d’Asie ou des urbains de Californie.

A l’origine de ces initiatives, il n’y a souvent ni théorie ni théoricien. Il n’y a que des citoyens ordinaires -mais animés d’une volonté extraordinaire- qui tentent de répondre aux problèmes qui leur sont posés localement, manque d’eau, de nourriture, de logement… Il y a aussi des millions d’hommes et de femmes qui décident de vivre autrement. De vivre mieux. De redevenir les acteurs libres et responsables de la Cité. Et qui pour cela, s’affranchissent du modèle consumériste, créent leur propre monnaie et leurs banques, gèrent eux-mêmes leur approvisionnement en eau et en énergies, reverdissent le désert, rénovent l’agriculture ou organisent de nouvelles façons de travailler ensemble.

Ces initiatives ont d’autres traits communs. Toutes sont fondées sur la coopération, la mutualisation  des moyens humains, et non sur la concurrence entre individus. Sur l’échange et non le commerce. Sur la convivialité et non sur l’individualisme.

Enfin elles nous disent également qu’il n’est plus possible de lire le monde avec les lunettes du passé. Ni d’avoir une lecture unique de la diversité du monde. Les enjeux actuels exigent désormais d’inventer d’autres modèles, de nouvelles règles collectives, profondément ancrées dans les besoins réels.

Bénédicte Manier est journaliste, spécialisée dans les questions sociales et le développement. S’intéressant depuis toujours à l’économie solidaire et à la vitalité des initiatives de la société civile, elle a effectuée des reportages dans de nombreux pays. Journaliste à l’AFP elle est notamment l’auteur de : Le travail des enfants dans le monde (La Découverte)

Prix : 22 euros Pages : 320

Sortie : 6 novembre  2012

Le point de vue des écologistes

Action en cours

2019.10.14 Actions de désobéissance

Ces prochaines semaines en région parisienne.
strong>1) Formation à la Désobéissance civile, le samedi 2 novembre à Paris.>Plus d'informations.
Pour s'inscrire: Cette adresse  [ ... ]

Lire la suite...
2019.10.08 conseils de lecture

- Zéro déchet à la manière d'un lombric -halie Tordjman (JNE) - Éditions Salamandre >> ire
- Poulailler sain pour poules en bonne santé - ichel Audureau  [ ... ]

Lire la suite...
2019.10.07 Agir avec Extinction Rebellion

Les grandes villes du monde entier dont Paris, Londres, Berlin, New York, Sydney, Amsterdam ou encore Brisbane, uniront leurs forces dans le cadre de la Rébellion Intern [ ... ]

Lire la suite...
2019.10.07 pour des Sciences Citoyennes

Le festival Sciences en Bobines entame sa deuxième semaine avec des projections-débats sur des controverses Sciences et Sociétés, prévues dans plusieu [ ... ]

Lire la suite...
2019.09.04 Se rassembler contre la chasse

Les chasseurs se revendiquant “premiers écologistes de France” (sic). Se dire écologiste par voie de communication sans avoir, dans les actes, une attitude en cohé [ ... ]

Lire la suite...
2019.09.02 Cultivez votre jardin

Faites votre compost… sur votre balcon ! Produire son propre compost sans jardin, c’est possible. Fabriquez ou achetez un lombricomposteur et apprenez à  [ ... ]

Lire la suite...
Autres Actions