Autour du projet d'aéroport de Notre Dame des Landes les opposants, parmi lesquels les élus et militants locaux d'Europe Ecologie Les Verts, sont confrontés à un déploiement de forces policières hors de proportion. Malgré plusieurs recours juridiques toujours en cours, malgré les réserves exprimées par la commission d'enquête relative à l'application de la loi sur l'eau et malgré la volonté du gouvernement de revoir l'ensemble des projets d'infrastructures dans un souci affirmé de sérieux budgétaire, les promoteurs du projet s'obstinent. Face à des arguments rationnels témoignant de l'inanité du projet, ils refusent tout dialogue pour choisir la force et la politique du fait accompli.

EELV a fait savoir dès le début des opérations de police, par voie de presse et directement auprès de ses partenaires de la majorité, sa totale désapprobation quant à la brutalité des méthodes employées. Aux cotés de l'ensemble des opposants au projet, EELV ne cédera rien et appelle en conséquence à la grande Manifestation nationale du 17 novembre 2012 à Notre-Dame des Landes.

Toutefois, en raison de la gravitė et de l'urgence de la situation, EELV souhaite aller encore plus loin en organisant rapidement une opération marquante sur le terrain. Cette action sera organisée par l'ensemble du mouvement avec nos parlementaires européens et nationaux,  la direction nationale, les militants et les élus locaux mobilisés contre ce projet. La date et les modalités de cette action seront définies en concertation avec l'ACIPA (http://acipa.free.fr/) et nous vous en informerons très bientôt.

Afin d'étendre la mobilisation, nous appelons dès maintenant à initier, sur l'ensemble du territoire national, des comités locaux de solidarité et de lutte NDDL, en lien avec l'ensemble des forces politiques et sociales s'opposant au projet.

Message de Pascal Durand