Plus d'actions...

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Le projet d’aéroport est retardé mais il est maintenu… continuons la mobilisation. A l'issue de deux journées de fortes tensions sur le terrain du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, le gouvernement a cherché l'apaisement, samedi 24 novembre.

Les ministres de l’Ecologie Delphine Batho, du Transport Frédéric Cuvillier et de l’Agriculture Stéphane Le Foll «confirment la nécessité de poursuivre le déroulement du projet de transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique» sur le site de Notre-Dame-des Landes, dans un communiqué commun ce samedi. Ils s’engagent cependant à ce que la protection de la biodiversité et des zones humides sur la zone concernée soit assurée par un «comité scientifique» et qu'«aucune intervention de défrichement» ne serait réalisée «avant validation par ce comité».

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault quitte sa position rigide : « Dans un souci d'apaisement, le gouvernement confiera dès la semaine prochaine à une commission du dialogue le soin d'exposer ce projet et d'entendre toutes les parties prenantes. » Cette concession contraste avec l'envoi cette semaine de cinq cents gendarmes pour assurer la sécurité des entreprises qui ont une nouvelle fois démantelé les maisons et cabanes construites par les opposants sur le site. Elle rompt aussi avec les déclarations martiales du ministre de l'intérieur Manuel Valls, qui a qualifié de "kyste" l'action menée par les opposants.

Les premiers travaux de défrichement du site de Notre-Dame-Des Landes, qui devaient démarrer en janvier, seront repoussés d'environ six mois. La procédure initiale prévoyait que le comité interviendrait au moment de l'étape de terrassement et non de défrichement.

Ce gouvernement est incompétent en matière de préparation de l’avenir. Un aéroport est une infrastructure lourde faite pour durer des dizaines d’années. Or en 2050, la descente énergétique sera notre réalité et le kérosène sera hors de prix. Les grandes compagnies aériennes auront fait faillite et à NDDL la végétation recouvrira le bitume.

Le point de vue des écologistes

Action en cours

2019.10.14 Actions de désobéissance

Ces prochaines semaines en région parisienne.
strong>1) Formation à la Désobéissance civile, le samedi 2 novembre à Paris.>Plus d'informations.
Pour s'inscrire: Cette adresse  [ ... ]

Lire la suite...
2019.10.08 conseils de lecture

- Zéro déchet à la manière d'un lombric -halie Tordjman (JNE) - Éditions Salamandre >> ire
- Poulailler sain pour poules en bonne santé - ichel Audureau  [ ... ]

Lire la suite...
2019.10.07 Agir avec Extinction Rebellion

Les grandes villes du monde entier dont Paris, Londres, Berlin, New York, Sydney, Amsterdam ou encore Brisbane, uniront leurs forces dans le cadre de la Rébellion Intern [ ... ]

Lire la suite...
2019.10.07 pour des Sciences Citoyennes

Le festival Sciences en Bobines entame sa deuxième semaine avec des projections-débats sur des controverses Sciences et Sociétés, prévues dans plusieu [ ... ]

Lire la suite...
2019.09.04 Se rassembler contre la chasse

Les chasseurs se revendiquant “premiers écologistes de France” (sic). Se dire écologiste par voie de communication sans avoir, dans les actes, une attitude en cohé [ ... ]

Lire la suite...
2019.09.02 Cultivez votre jardin

Faites votre compost… sur votre balcon ! Produire son propre compost sans jardin, c’est possible. Fabriquez ou achetez un lombricomposteur et apprenez à  [ ... ]

Lire la suite...
Autres Actions