Plus d'actions...

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

1 - Forum Mondial Sciences et Démocratie

La 3e édition du Forum Mondial Sciences et Démocratie (FMSD), dont la FSC assure le secrétariat international (avec l'AFPD) se tiendra à la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis (http://www.fshst.rnu.tn/Fr) du 23 au 25 mars 2013.
Dans le bulletin d'information du mois de décembre, nous vous invitions à proposer des activités. Nous avons reçu plus de 25 propositions à ce jour et nous pouvons être optimistes quant à la qualité de cette édition. L'éducation (au sens large), la responsabilité et l'éthique en sciences, la recherche collaborative et de nombreux sujets du champ "sciences et société" sont quelques-uns des enjeux que les acteurs souhaitent investir. La date limite pour proposer une activité est le 5 février. Une fois cette date passée, les organisateurs du FMSD procéderont à un rapprochement des activités selon le principe d'agglutination utilisé pour le Forum Social Mondial, de manière à permettre d'augmenter encore le partage d'expériences et de connaissances.
Au-delà des aspects organisationnels, la 3e édition du Forum Mondial Sciences et Démocratie permettra l'intégration de nouveaux partenaires dans le processus et sa structuration future.
Le 3e FMSD à Tunis fournira à tous les participants et délégués une formidable opportunité d'échanges et de co-construction, l'occasion de faire un état de l'art du champ "sciences et société" et de définir des actions et des agendas communs.
Le 3e FMSD ne sera pas seulement le résultat de cinq ans de travail mutuel, il sera également le point de départ de nouvelles initiatives sur tous les continents pour diffuser les idées et les valeurs promues lors des différents événements organisés dans le cadre de ces forums.
Pour toutes ces raisons, nous vous invitons vivement à participer au 3e FMSD à Tunis en proposant des activités, en rejoignant une de celles déjà proposées, en vous inscrivant sur notre site et en relayant ce bulletin dans vos réseaux.
http://fmsd-wfsd.org

2 - Assemblée Générale de la Fondation Sciences Citoyennes

Pour rappel, notre assemblée générale 2013 se tiendra le samedi 16 mars à Paris de 10h00 et 17h00.
Notez déjà la date !

3 - Quatre livres à découvrir

3.1 - ADN superstar ou superflic ? Les citoyens face à une molécule envahissante.

Par Catherine Bourgain et Pierre Darlu
Editions du Seuil, collection science ouverte, janvier 2013, 167 p., 19€,  ISBN : 9782021093650
http://www.seuil.com/livre-9782021093650.htm
En soixante ans d’existence, l’ADN s’est échappé des laboratoires de génétique pour devenir un acteur essentiel des séries télévisées de police scientifique. Il est désormais présent au premier plan dans nombre de questions de société. L’ADN est là pour parler d’identité, de liberté individuelle, de sécurité et de gestion de populations par le fichage. L’ADN est encore là pour promettre une nouvelle médecine personnalisée, pour proposer ses réponses aux interrogations sur les origines familiales et sur les mouvements migratoires. En illustrant par de nombreux cas les enjeux sociaux, économiques et politiques qui entourent ces usages, les auteurs, tous deux chercheurs en génétique humaine, souhaitent remettre l’ADN à sa place, pour mieux libérer l’espace démocratique des débats.

Catherine Bourgain est chercheuse en génétique humaine et statistiques à l’Inserm. Présidente de la Fondation Sciences Citoyennes, elle a témoigné dans plusieurs procès pour refus de prélèvement ADN.
Pierre Darlu est directeur de recherche émérite au CNRS, spécialiste de génétique des populations humaines et d’évolution. il est très impliqué dans les recherches à l'interface de la biologie et des sciences humaines.

3.2 - Une autre science est possible ! Manifeste pour un ralentissement des sciences

Par Isabelle Stengers
Les empêcheurs de penser en rond / La découverte, janvier 2013, 216 p., ISBN : 9782359250664.
http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Une_autre_science_est_possible__-9782359250664.html
« Comme le fast food, la fast science, c'est vite fait, pas bon et pas très digeste ! Une économie spéculative - avec ses bulles et ses krachs - s'est emparée de la recherche scientifique : les chercheurs doivent intéresser des « partenaires » industriels, participer aux jeux guerriers de l'économie compétitive. Conformisme, compétitivité, opportunisme et flexibilité : c'est la formule de l'excellence. Mais comment poser publiquement la question d'un désastre lorsque l'on ne veut pas que le public perde confiance en « sa » science ? Les mots d'ordre comme « Sauvons la recherche » font consensus, alors qu'ils ne posent surtout pas la bonne question : « De quoi faut-il la sauver ? »
Isabelle Stengers montre que les chercheurs doivent cesser de se prendre pour le « cerveau pensant, rationnel, de l'humanité», refuser que leur expertise serve à faire taire l'inquiétude de l'opinion, à propager la croyance en un progrès scientifique inéluctable capable de résoudre les grands problèmes de sociétés. Il s'agit pour eux de nouer des liens avec un public potentiellement intelligent et curieux, c'est-à-dire aussi de produire des savoirs dignes de cette ambition.
En 1903, le philosophe américain William James (1842-1910) publiait « Le poulpe du doctorat ». Il éprouvait une telle répugnance vis-à-vis de l'enseignement académique qu'il se présentait comme un outsider, voire un charlatan. Au regard des plus récentes inventions institutionnelles visant àévaluer les chercheurs, les examens auxquels James s'en prend apparaissent pourtant comme d'innocents archaïsmes... Le poulpe enlace les chercheurs plus puissamment que jamais. »

à venir en janvier 2013

3.3 - A qui profitent les OGM ?

Par Jacques Testart
CNRS édition, janvier 2013, 4€, ISBN : 9782271076694.
http://www.cnrseditions.fr (A paraître le 24 janvier)
Les plantes transgéniques permettent- elles de disposer de produits moins coûteux ? de meilleure qualité ? De meilleur goût ? Se conservant mieux ? Bénéfiques pour la santé ou pour l’environnement ? Voilà les questions que la stratégie des entreprises de biotechnologie a permis qu’on ne se pose pas.

3.4 - Peut-on croire aux TIC vertes ?

Par Fabrice Flipo, François Deltour,  Michelle Dobré, Marion Michot
Presse des Mines, Septembre 2012, 278 p., 39€, ISBN : 9782911256899.
http://www.pressesdesmines.com/peut-on-croire-aux-tic-vertes.html
Le terme de TIC vertes (ou Green IT) est apparu récemment pour mettre en avant le potentiel écologique des technologies numériques mais aussi pour souligner les progrès qui restent à accomplir dans ce secteur. La production et l’usage des TIC participent-ils à rendre notre société plus écologique ou génèrent-ils des effets néfastes faisant plus qu’annuler les bénéfices escomptés ? Pour répondre à cette interrogation, l’ouvrage mobilise principalement les cadres d’analyse des sciences sociales, mais aussi les sciences de l’ingénieur.
Les auteurs commencent par dresser un état des lieux des enjeux écologiques liés au développement des technologies numériques en soulignant que les analyses actuelles y associent très rarement les questions sociales et sociétales. Pour répondre à ce constat, ils étudient les représentations et les engagements des acteurs socio-économiques dans le domaine des TIC vertes : quels sont les points de vue des producteurs, des distributeurs, des pouvoirs publics, des mouvements associatifs ou des consommateurs ? Comment leurs rapports à l’écologie et aux technologies numériques diffèrent-ils, se complètent-ils ou s’opposent-ils ?
Les réponses finalement esquissées soulignent les différentes priorités qui se dessinent et le jeu du report des responsabilités qui s’opère entre les acteurs socio-économiques. Ces résultats amènent les auteurs à élargir le débat autour de la notion de consommation verte et à s’interroger sur les relations entre écologie et régulations sociales.

4 - Débat à Angers : Grandes cultures/alimentation, Pourquoi la recherche utilise-t-elle les biotechnologies ?

Angers - 24 janvier 2013

Débat public organisé par le centre INRA Angers-Nantes et le collectif "Nos campagnes sans OGM", médiation du débat par la Fondation Sciences Citoyennes" et le Centre de Culture Scientifique et Technique "Terre des Sciences"

Attention ! Il est indispensable de s'inscrire : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Avec les interventions de :
Matthieu CALAME, Agronome, Directeur de la fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme
Florent MERCIER, Paysan à Bouchemaine (49) - Membre du réseau Semences Paysannes
Claude SOURIAU, Paysan à Saint-Gervais les 3 Clochers (86) - Membre de l’association Cultivons La Biodiversité
Michel BECKERT, Président du centre INRA de Clermont-Ferrand - Theix
Grégoire BERTHE, Directeur général du pôle de compétitivité Céréales Vallée

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Coordonnées :
ESSCA
1 rue Joseph Lakanal
49 003 Angers

Amphi Gounouf

Parking Gounouf : 
20 rue Lamarck

5 - Report: Late Lessons from early warnings 2 (en anglais)

The report will be launched on Jan 23 in Brussels. The event will be hosted by MEP Corinne Lepage. David Quist from the board of ENSSER (European network of scientists for social and environmental responsibility, www.ensser.org) will attend the meeting along with other report authors.
The report will be made available online on the 23 January. Direct link to report will be:
http://www.eea.europa.eu/publications/late-lessons-2

Nous contacter : http://sciencescitoyennes.org/a-propos/contacts/
Vous pouvez nous suivre sur Facebook et Twitter.

 

Le point de vue des écologistes

Action en cours

2018.04.17 Réseau Action Climat

Médecins et associations unissent leurs voix pour rappeler l’urgence d’agir face à la pollution de l’air À quelques jours de la date limite (31 mars) fix [ ... ]

Lire la suite...
2018.04.16 Apprendre l'action non violente

De nombreux événements désobéissants sont prévus ces prochains temps en région parisienne.  nde marche à Paris le 17 avril, Journée internationale de [ ... ]

Lire la suite...
2018.04.11 Liberté de choisir sa mort

La liberté de choisir sa vie, de choisir sa mort… De l’IVG à l’euthanasie, la revendication d’une même liberté, celle de rester maître de son destin-7810343299786976698tvIvuGACtBJHECICsCAvHCAuDBCJsDsF">   [ ... ]

Lire la suite...
2018.03.26 Quel monde voulons-nous ?

Les États généraux de la bioéthique viennent de s’ouvrir avec cette question : « Quel monde voulons-nous pour demain ? »
é consultatif national d’ [ ... ]

Lire la suite...
2018.03.23 Journée Mondiale contre la pub

Résistance à l’Agression Publicitaire (RAP) relaie l’appel « #SubvertTheCity »  lancé par la coalition Subvertisers-International. En 2017, elle a [ ... ]

Lire la suite...
Autres Actions