Plus d'actions...

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

1 -  Procès OGM en Belgique : un nouveau déni de démocratie

Publié le 15 février 2013

La Fondation Sciences Citoyennes s’insurge contre la condamnation, le mardi 12 février 2013, par le tribunal de Termonde (Belgique) de onze membres du Field Liberation Movement pour avoir participé à une action non violente contre l’expérimentation plein champ d’une variété de pommes de terre OGM.

Pour dénoncer l’expérimentation plein champ d’une variété de pommes de terre OGM au mépris du principe de précaution, plusieurs centaines de militants avaient choisi, le 29 mai 2011 à Wetteren (Belgique), de remplacer des tubercules génétiquement modifiées par des variétés conventionnelles et biologiques. Cela leur a valu une citation directe du parquet et les institutions menant l’essai ont choisi de porter cette affaire devant les tribunaux.

Lire la suite : http://www.sciencescitoyennes.org/proces-ogm-en-belgique-un-nouveau-deni-de-democratie

2 -  Proposition de loi alertes et expertise

Publié le 4 février 2013

Combien de morts et combien de millions versés en indemnités aux malades avant que l’on prenne la mesure de l’importance de traiter véritablement les alertes et de protéger les lanceurs d’alertes ?

Une semaine après la publication du rapport « Signaux précoces et leçons tardives » de l’Agence Européenne de l’Environnement, la Fondation Sciences Citoyennes ne peut que confirmer que les leçons sont effectivement bien tardives pour ne pas dire ignorées. En effet, le 31 janvier, l’Assemblée nationale terminait de vider de sa substance une proposition de loi relative à l’indépendance de l’expertise en matière de santé et d’environnement et à la protection des lanceurs d’alerte, déposée fin août au Sénat par le groupe écologiste.

Lire la suite : http://www.sciencescitoyennes.org/combien-de-morts-et-combien-de-millions-verses-en-indemnites-aux-malades/

3 - Assemblée Générale de la Fondation Sciences Citoyennes

La onzième assemblée générale de l’Association pour une Fondation Sciences Citoyennes se tiendra le samedi 16 mars de 9h45 à 16h30 dans les locaux de la Fondation Charles Léopold Mayer à Paris (38 rue Saint-Sabin, Paris 11e ; Métro : Bréguet-Sabin (5) ou Chemin-Vert (8)).

L’AG est ouverte aux adhérents actuels mais aussi aux adhérents futurs. Aussi n’hésitez pas à convier les personnes de votre entourage qui pourraient être intéressées. Il faut néanmoins être à jour de cotisation pour pouvoir participer aux votes. L’actualisation peut être réalisée sur place le jour même ou par envoi postal (le bulletin d’adhésion est disponible sur ce site en cliquant ici ou sur le bouton « adhérer » dans la colonne de droite).

Programme complet : http://www.sciencescitoyennes.org/11e-assemblee-generale-de-la-fsc/

4 - Comme on nous parle … des kits de xénopes génétiquement modifiés

Une start-up, WatchFrog, soutenue par les autorités et des programmes publics divers, propose une « méthode originale » pour détecter les polluants dans l’eau, « peu coûteuse, rapide et éthique ». L’opération consiste à modifier génétiquement des têtards de grenouilles (xenopus laevis) pour les rendre sensibles et fluorescents en présence de certains polluants, particulièrement les perturbateurs endocriniens. Il s’agirait d’une nouvelle technique justifiée par « le risque que représentent les résidus médicamenteux pour l’environnement et la santé des écosystèmes ». Des essais se dérouleraient déjà, prenant la forme de laboratoires mobiles d’analyse des eaux usées de l’hôpital de Corbeille-Essonne. Il est précisé que le kit xénope GM sera proposé aux 2.700 établissements hospitaliers français.

Au-delà des éléments de langage de WatchFrog largement relayés, la nouvelle technique d’analyse pose beaucoup de questions.

Lire le texte intégral : http://www.sciencescitoyennes.org/comme-on-nous-parle-des-kits-de-xenopes-genetiquement-modifies/

5 - consultation pour demander aux Européens s'ils veulent le développement d'une agriculture biologique

AFP, janvier 2013

Le Commissaire européen à l'Agriculture, Dacian Ciolos, a lancé mardi une offensive contre les OGM avec l'ouverture d'une consultation pour demander aux Européens s'ils veulent le développement d'une agriculture biologique.
Les 500 millions de consommateurs de l'UE sont invités à se prononcer sur un questionnaire mis en ligne par la Direction générale Agriculture et développement rural a l'adresse suivante:
http://ec.europa.eu/agriculture/consultations/organic/2013_fr.htm
La consultation, ouverte jusqu'au 10 avril 2013, est "anonyme". Elle souligne que le terme biologique signifie "sans OGM", demande si cela est une raison du choix des produits biologiques, si les animaux d'élevage bio doivent être nourris avec des produits issus de l'agriculture biologique et interroge sur le rôle de l'étiquetage.

Cette consultation pose la question de la coexistence des OGM et de l'agriculture biologique, et de l'impact des nouvelles règles d'étiquetage. "L'agriculture biologique n'utilise qu'une partie relativement limitée de la superficie agricole de l'Union européenne --environ 5%-- mais ce secteur est en pleine expansion du fait d'une demande en croissance constante", soulignent les services de M. Ciolos. Cette initiative devrait relancer le débat sur les autorisations de culture des OGM dans l'UE, qui sont de la compétence du commissaire chargé de la Santé et des Consommateurs. Deux OGM seulement ont été autorisés à la culture : la pomme de terre Amflora développée par le groupe BASF et le maïs MO810 du groupe Monsanto. Mais plusieurs pays, dont la France, ont interdit la culture de ce maïs OGM sur leur territoire.

La Commission européenne pourrait donner son aval à la culture de sept autres OGM --six maïs et un soja-- mais elle considère que l'état des débats au sein de l'UE ne se prête pas à une telle décision. Le processus d'évaluation pour les demandes d'autorisation de culture et de commercialisation d'OGM se déroule en quatre temps : consultation de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) sur les risques pour la santé, demande d'autorisation aux Etats sur la base d'un avis favorable de l'EFSA, procédure d'appel si aucune majorité qualifiée ne se dégage entre les Etats. Enfin, si cette situation perdure, la décision finale revient à la Commission européenne.
A ce jour, l'EFSA n'a jamais rendu un avis négatif, et aucune majorité qualifiée n'a jamais été trouvée entre les Etats pour interdire ou autoriser un OGM.

6 - Ce que coûte d’ignorer les signes avant-coureurs – L’AEE publie ‘Signaux précoces et leçons tardives, volume 2’

Publié le 23 janvier 2013

Les nouvelles technologies ont parfois eu des effets extrêmement nocifs, toutefois les signes avant-coureurs ont bien souvent été étouffés ou ignorés. Le second volume des ‘Signaux précoces et leçons tardives’ examine des cas spécifiques pour lesquels les signaux d’alarmes ont été ignorés, provoquant dans certain cas la mort, la maladie et la destruction de l’environnement.

Le premier volume des Signaux précoces et leçons tardives, (Late Lessons from Early Warnings), publié en 2001, était un rapport novateur détaillant l'histoire des technologies ayant par la suite été jugées dangereuses. Ce nouveau volume de 750 pages comprend 20 nouvelles études de cas, et a également de profondes implications pour la politique, la science et la société.

Les deux rapports sont en anglais.

Nous contacter : http://sciencescitoyennes.org/a-propos/contacts/

Vous pouvez nous suivre sur Facebook et Twitter.

 

Le point de vue des écologistes

Action en cours

2018.07.11 AlterTour de France

Pour faire connaître les initiatives écologiques et solidaires, l’AlterTour prendra la route le 14 juillet à Amiens. Envie d’agir concrètement pour un monde plus  [ ... ]

Lire la suite...
2018.07.10 manifeste anti-nataliste

Population Matters a proposé à des associations internationales partageant son inquiétude au sujet de la croissance démographique, de signer un manifeste ( voir en PJ [ ... ]

Lire la suite...
2018 .07.09 Lutter contre la déforestation

Le gouvernement propose un projet de Stratégie nationale de lutte contre la déforestation importée (SNDI). Une consultation est en cours sur le sujet : mobilisons-nous [ ... ]

Lire la suite...
2018.07.05 Convergences antinucléaires

Quelle(s) stratégie(s) les antinucléaires doivent-ils déployer et quelle(s) tactique(s) mettre en oeuvre ?Les Rencontres "AN1 de nouvelles formes de lutte antinucl [ ... ]

Lire la suite...
2017.07.05 Désobéir pour agir

1) 5 juillet à 19h30 (Paris): Réunion d'information sur Code RoodNos ami.e.s néerlandais de CODE ROOD organisent un camp climat (24 au 31 août) et une action de dé [ ... ]

Lire la suite...
2018.07.04 anticorrida à Bordeaux

A une époque où la corrida n’a jamais connu un tel déclin, nous vous invitons à une inauguration complètement inédite en France sur cette pratique si controversé [ ... ]

Lire la suite...
Autres Actions