Le samedi 23 mars de 20 h 30 à 21 h 30, les habitants sont invités à éteindre leurs lumières pendant une heure. Objectif : marquer la volonté de tous de lutter contre le dérèglement climatique.

> Le saviez-vous ?

L’humanité consomme en moyenne 30% de plus que ce que la planète peut regénérer d’une année sur l’autre. Si tout le monde vivait comme un Européen, nous aurions besoin de trois planètes pour subvenir à nos besoins…Nos modes d’habiter contribuent à hauteur de 25 % de même que notre façon de nous alimenter et nos déplacements à hauteur de 18%.

Plus de 70% des émissions de gaz à effet de serre sont émis par les villes. L’empreinte des villes sur le climat est sensible : chauffage et rafraichissement des bâtiments, éclairage, acheminement des personnes et des produits…

Le Grand Lyon a signé en 2010 une convention avec le WWF pour mettre en œuvre le programme « one planet living » à l’échelle du territoire de La Confluence.

> Des solutions existent pour vivre agréablement en ville dans les limites naturelles de la planète, en réduisant l’empreinte carbone des urbains.

Elles sont technologiques (des bâtiments mieux isolés, de la chaleur et de l’électricité produite à partir d’énergies renouvelables) mais pas seulement : le comportement de chacun d’entre nous est essentiel : se chauffer à 19 degrés, utiliser des ampoules basse consommation, se déplacer en transports en commun ou covoiturer…

Samedi 23 mars à 20 h 30, éteignez vos lumières !

Plus d’informations :

> www.earthhour.fr et www.lyon-confluence.fr (rubrique centre-ville durable)

> Twitter : #EarthHour