Plus d'actions...

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Jacques Ellul a développé la notion d’autonomie de la technique entre 1934 et 1994, estimant que celle-ci suit sa propre loi, indépendamment de toute régulation externe. Mais il a oscillé entre deux interprétations : l’autonomie absolue (ou ontologique) et l’autonomie relative (ou sociologique).

1°) La première approche s’appuie sur la thèse de l’apprenti-sorcier : l’homme a initié la technique, mais, in fine, elle échappe à sa maîtrise, elle s’auto-engendre et s’auto-accroît. Les moyens se substituent aux fins : le processus technicien n’est plus que strictement causal, chaque innovation étant déterminée par le contexte technique précédent, celui-ci rendant rigoureusement nécessaire le contexte suivant. La technique est donc indépendante à l’égard de l’économie, de la politique, de la morale et des valeurs spirituelles.

2°) L’autonomie de la technique est pensée comme relative quand on estime que celle-ci ne peut se développer sans actions humaines. Mais les techniciens et des politiques, malgré tout, ne cessent de rechercher des solutions techniques aux problèmes posés par la technique. Les finalités ne sont donc que des justifications ajoutées a posteriori. L’autonomie est relative car les paramètres économiques et financiers interviennent aussi comme feed-back régulateur ; une prise de conscience des enjeux sociétaux par l’homme est toujours possible pour infléchir le mouvement, par exemple par l’instauration d’un moratoire. À l’évidence, Ellul hésite entre ces deux lignes d’interprétation En 1982, il croit à une reprise en main grâce à la microinformatique mais en 1988, il « estime la partie perdue. Le système technicien, exalté par la puissance informatique, a échappé définitivement à la volonté directionnelle de l’homme ».

Débat :

Les avis divergent : certains adhérents de Technologos considèrent que si la technique est autonome, à quoi bon se mobiliser ? à quoi bon créer Technologos ? D’autres, invoquant la dialectique développée par Ellul et Charbonneau dans les années 1930 (« la révolution est nécessaire car elle apparaît impossible ») estiment que c’est justement parce que la technique est autonome qu’il faut coûte que coûte résister. Le pouvoir hitlérien était totalitaire, la monarchie était absolue ?… c’est parce que des forces de résistance se sont manifestées que l’on a pu changer de paradigmes, quand bien même ceux-ci étaient collectivement vécus comme des fatalités.

Autre questionnement : Ellul affirme que si la technique est devenue autonome au XXe siècle ; si, de simple moyen, elle a été inconsciemment érigée en finalité, c’est parce qu’elle est sacralisée. Et que le problème, en définitive, n’est pas à rechercher du côté de la technique « en soi » mais du côté de sa sacralisation. Pouvons-nous envisager que certains, parmi nous, développent une critique de l’autonomie de la technique qui ne passe pas uniquement par la raison et la maximisation des facultés critiques rationnelles, mais

s’appuie également sur la référence à une transcendance ?

Frédéric Rognon rappelle que la dialectique ellulienne est fondée sur le dissensus : tout échange contradictoire oppose une thèse et une antithèse mais ne doit pas obligatoirement se clore par une synthèse.

Agir avec TECHNOlogos

Le point de vue des écologistes

  • ITER, symbole de la croyance technologique
    Un article dithyrambique, « Au cœur du chantier ITER, qui va tenter de maîtriser la fusion nucléaire à l’œuvre dans les étoiles ». LE MONDE du 2 juillet verse dans la technolâtrie : « L’aimant supraconducteur circulaire dit « de champ poloïdal », en provenance de Chine, de 10 m de diamètre et d’une masse de 400 tonne, arrive à Cadarache… Le coût …

    ITER, symbole de la croyance technologique Lire la suite »

  • Biosphere-Info, un consensus sur le climat
    Notre synthèse « Biosphere-Info » paraît le premier de chaque mois. Pour la recevoir gratuitement par mail, il suffit de contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Bilan de la CONVENTION CITOYENNE Durant neuf mois, 150 citoyen.e.s ont réfléchi dans le cadre de la convention citoyenne pour le climat. Nous avons suivi attentivement leurs travaux. Voici d’abord la synthèse de leur rapport …

    Biosphere-Info, un consensus sur le climat Lire la suite »

  • Philippe prône le 80 km/h, Macron le 130 km/h
    Le passage au 80 km/h sur les routes voulu par le 1er ministre Édouard Philippe était une limitation de notre démesure, le président Emmanuel Macron n’en veut pas pour les autoroutes : «  Joker, il faut reporter le débat sur les 110 kilomètres/heure. Ce serait profondément injuste que tout votre travail (celui de la convention citoyenne) …

    Philippe prône le 80 km/h, Macron le 130 km/h Lire la suite »

  • Macron répond à la Convention pour le Climat
    Sans commentaire de notre part et en attendant les vôtres, voici les principaux extraits du discours du président Macron : « Vous proposez de réécrire le préambule de la Constitution en plaçant l’environnement au-dessus de nos valeurs, de nos autres valeurs fondamentales. Tel que proposé, la rédaction pour le préambule menace de placer la protection de l’environnement …

    Macron répond à la Convention pour le Climat Lire la suite »

  • 28 juin, la vague verte submerge la Macronie
    Municipales 2020, c’est une bascule historique. Les écologistes deviennent la force principale, non par le poids de leur appareil, mais en imposant leurs thèmes. Petite structure de quatre salariés, sans députés à l’Assemblée nationale, EELV a ravi plusieurs grandes villes, devenant ainsi une force majeure de l’opposition au président de la République Emmanuel Macron. Les écologistes …

    28 juin, la vague verte submerge la Macronie Lire la suite »

  • Le colibri, emblème de l’écologie en marche
    « « Faire sa part » : c’est le mot d’ordre du mouvement Colibris, l’organisation créée en 2007 sous l’impulsion de Pierre Rabhi, chantre de l’agroécologie et de la sobriété heureuse. Or le changement climatique tient pour beaucoup au fonctionnement des grandes structures qui forment le socle de l’économie mondiale ; les productions énergétique et alimentaire sont fortement émettrices de gaz à …

    Le colibri, emblème de l’écologie en marche Lire la suite »

  • Climat, l’Affaire du siècle, inertie politique
    Article Selon une requête déposée devant le tribunal administratif en mars 2019, dite« L’Affaire du siècle », l’Etat méconnaîtrait « ses obligations générales de lutte contre le changement climatique et ses obligations spécifiques en matière d’atténuation et d’adaptation au changement climatique résultant de l’accord de Paris, de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés …

    Climat, l’Affaire du siècle, inertie politique Lire la suite »

  • Constitutionnaliser l’écocide par référendum
    « Ce serait la meilleure façon pour que n’importe quelle association ou citoyen ait la possibilité de saisir le juge pour faire arrêter une activité humaine, une entreprise, une association ou même son voisin » s’exclame le premier ministre Edouard Philippe. Marie Toussaint, Eurodéputée écologiste, donne un point de vue contraire dans  « Référendum sur l’écocide: “Il faut …

    Constitutionnaliser l’écocide par référendum Lire la suite »

  • Référendum climat, que va en faire Macron ?
    Trouver une place dans la Constitution pour la lutte contre le réchauffement climatique, vaste débat. Dès septembre 2017, Nicolas Hulot avait échangé avec l’association WWF de cette possibilité. En mars 2018, Nicolas Hulot avouait en discuter depuis plusieurs mois avec Emmanuel Macron. Fin juin 2018, Nicolas Hulot obtient de l’exécutif que les mots « environnement, …

    Référendum climat, que va en faire Macron ? Lire la suite »

  • Les thuriféraires de « l’écologiste » Macron
    « Le monde d’après sera résolument écologique. » Cela fait penser à une motion de congrès en 2008, « Pour un parti socialiste résolument écologique », 1,58 % des voix, aucune avancée. Cette fois c’est une tribune de 265 parlementaires sous la coupe de Macron qui reprend l’antienne. Un peu de communication et beaucoup de vent, c’est vide et ennuyeux, …

    Les thuriféraires de « l’écologiste » Macron Lire la suite »

Action en cours

2020.03.13 Parlons de suicide « organisé »

Le parlement portugais a dépénalisé l’euthanasiedi 20 février 2020, et par 127 voix pour, 86 contre et 10 abstentions, le Parlement portugais a dépénalisé l [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.12 lutte anti-publicitaire

Les rendez-vous de R.A.P. et de la lutte antipublicitaire : 13 mars [Tours] : Soirée ciné débat "La pub dans la ville : quels enjeux", à l'Étape 84, (84 avenu [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.11 Paris : Marche pour le climat le 14 mar...

A la veille des élections municipales, nous marcherons le samedi 14 mars, partout en France, pour revendiquer notre droit à un avenir. Le programme h: Marche  [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.11 Municipales et végétarisme

Municipales : carte interactive des candidat·es qui agiront pour les menus végés  L les résultats sur vegepolitique.fr Est-ce que vos candidat·es soutienne [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.10 Marchons pour le climat

Marchons pour le climat Vendredi 13 et samedi 14 mars, de nombreux rassemblements et marches sont organisés un peu partout. Rejoignez la mobilisation la plus proche  [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.09 Apprendre à désobéir

Quelques événements désobéissants dans toute la France et au delà.  medi 7 mars, à Paris: Formation à la Désobéissance civile.>Plus d'informations.
Pou [ ... ]

Lire la suite...
Autres Actions