Plus d'actions...

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Ensemble, obtenons l'abolition du déterrage !

Le 15 mai s’ouvre la chasse aux blaireaux, et pour 9 mois et demi ! Cela, dans 74 départements français, en pleine période de reproduction des animaux. Un régime tout particulier pour cette espèce protégée dans la plupart de nos pays voisins, mais qui permet de pratiquer le mode de chasse le plus violent d’Europe : la vènerie sous terre.

Les chasseurs, réunis en « équipage » font rentrer leurs chiens dans les terriers de blaireau. L’animal, acculé au fond de sa galerie, et constamment mordu par les chiens, est repéré par les chasseurs au son des aboiements. Il leur reste à creuser, jusqu’à atteindre leur cible. Ce qui prend de 3 à 10 heures ! Une fois mis au jour, le blaireau, complètement stressé, est saisi par les chasseurs à l’aide de grandes pinces métalliques, qui mesurent de 1,5 à 1,8 mètre, puis généralement achevé à coups de dague dans le cœur, de bâton, ou de carabine, et enfin jeté – parfois encore vivant - aux chiens qui en feront la curée. En cette époque, non seulement les blaireaux adultes, mais aussi les jeunes blaireautins sont condamnés à subir le même sort.

Loin d’être une activité marginale, ou même en déclin, cette pratique est, au contraire, encouragée par les instances de la chasse française. Ses adeptes sont de plus en plus nombreux :

en 2006, le ministère de l’Écologie comptait 1500 équipages de vènerie sous terre. Ce qui représentait 40 000 pratiquants, 60 à 70 000 chiens.[1]

en 2009, à Cluny (championnat de France de déterrage) la Fédération Nationale des Chasseurs annonçait qu’elle avait enregistré plus de 3000 équipages (70 à 80 000 pratiquants, plus de 100 000 chiens).

Si chaque équipage ne chasse que 15 jours par an (ce qui est largement sous-estimé) et qu’il massacre trois blaireaux par opération , cela totaliserait quelque 165 000 blaireaux ainsi cruellement exterminés, chaque année, par ce seul mode de chasse.
L’ASPAS demande la fin de la période complémentaire de chasse au blaireau, et l’interdiction de ce mode de chasse.

 

Pour faire vivre cette campagne et donner plus de poids à nos revendications, nous comptons sur votre participation. Merci d'envoyer dès que possible le courrier-type à l’attention du Premier Ministre. Vous pouvez vous en inspirer ou le reprendre tel quel. Complétez simplement le courrier avec vos coordonnées en haut à gauche puis datez et signez en bas à droite. Écrivez également au ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.

Télécharger le courrier-type à l'attention du Premier Ministre :
en format word ou en format pdf

Télécharger le courrier-type à l'attention du ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie : en format word ou en format pdf

Merci de nous signaler votre participation afin de mieux évaluer l’impact de cette campagne :
- soit par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
- soit par courrier (ASPAS - B.P. 505 - 26401 CREST Cedex)

Enfin, n'oubliez pas de signer notre pétition en ligne si vous ne l'avez pas encore fait. Vous ne pouvez la signer qu'une fois : pétition en ligne

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.aspas-nature.org
BP 505 - 26401 CREST Cedex - France
Tel. 04 75 25 10 00 - Fax. 04 75 76 77 58
Association reconnue d'utilité publique
Membre du Bureau de l'Environnement – Bruxelles

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur la biologie du blaireau et sur son statut en France, commandez la brochure ASPAS :

Vive le blaireau !

Le point de vue des écologistes

  • 5G, technolâtres contre techno-réalistes
    Les décodeurs du MONDE sont des dévots de la 5G : « Des voix de quelques scientifiques et de certains militants se font entendre. Comme la 4G avant elle et les ondes téléphoniques en général, la 5G comporterait des risques pour la santé. Sauf que ces accusations reposent sur des argumentaires bien fragiles, voire fallacieux, et illustrent …

    5G, technolâtres contre techno-réalistes Lire la suite »

  • L’obsolescence programmée par la 5G
    Il en est du rasoir électrique comme de la 5G. Comme l’exprime Nicholas Georgescu-Roegen : « Il faut nous guérir du circumdrome du rasoir électrique, qui consiste à se raser plus vite afin d’avoir plus de temps pour travailler à un appareil qui rase plus vite encore, et ainsi de suite à l’infini… Il est …

    L’obsolescence programmée par la 5G Lire la suite »

  • ITER, symbole de la croyance technologique
    Un article dithyrambique, « Au cœur du chantier ITER, qui va tenter de maîtriser la fusion nucléaire à l’œuvre dans les étoiles ». LE MONDE du 2 juillet verse dans la technolâtrie : « L’aimant supraconducteur circulaire dit « de champ poloïdal », en provenance de Chine, de 10 m de diamètre et d’une masse de 400 tonne, arrive à Cadarache… Le coût …

    ITER, symbole de la croyance technologique Lire la suite »

  • Biosphere-Info, un consensus sur le climat
    Notre synthèse « Biosphere-Info » paraît le premier de chaque mois. Pour la recevoir gratuitement par mail, il suffit de contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Bilan de la CONVENTION CITOYENNE Durant neuf mois, 150 citoyen.e.s ont réfléchi dans le cadre de la convention citoyenne pour le climat. Nous avons suivi attentivement leurs travaux. Voici d’abord la synthèse de leur rapport …

    Biosphere-Info, un consensus sur le climat Lire la suite »

  • Philippe prône le 80 km/h, Macron le 130 km/h
    Le passage au 80 km/h sur les routes voulu par le 1er ministre Édouard Philippe était une limitation de notre démesure, le président Emmanuel Macron n’en veut pas pour les autoroutes : «  Joker, il faut reporter le débat sur les 110 kilomètres/heure. Ce serait profondément injuste que tout votre travail (celui de la convention citoyenne) …

    Philippe prône le 80 km/h, Macron le 130 km/h Lire la suite »

  • Macron répond à la Convention pour le Climat
    Sans commentaire de notre part et en attendant les vôtres, voici les principaux extraits du discours du président Macron : « Vous proposez de réécrire le préambule de la Constitution en plaçant l’environnement au-dessus de nos valeurs, de nos autres valeurs fondamentales. Tel que proposé, la rédaction pour le préambule menace de placer la protection de l’environnement …

    Macron répond à la Convention pour le Climat Lire la suite »

  • 28 juin, la vague verte submerge la Macronie
    Municipales 2020, c’est une bascule historique. Les écologistes deviennent la force principale, non par le poids de leur appareil, mais en imposant leurs thèmes. Petite structure de quatre salariés, sans députés à l’Assemblée nationale, EELV a ravi plusieurs grandes villes, devenant ainsi une force majeure de l’opposition au président de la République Emmanuel Macron. Les écologistes …

    28 juin, la vague verte submerge la Macronie Lire la suite »

  • Le colibri, emblème de l’écologie en marche
    « « Faire sa part » : c’est le mot d’ordre du mouvement Colibris, l’organisation créée en 2007 sous l’impulsion de Pierre Rabhi, chantre de l’agroécologie et de la sobriété heureuse. Or le changement climatique tient pour beaucoup au fonctionnement des grandes structures qui forment le socle de l’économie mondiale ; les productions énergétique et alimentaire sont fortement émettrices de gaz à …

    Le colibri, emblème de l’écologie en marche Lire la suite »

  • Climat, l’Affaire du siècle, inertie politique
    Article Selon une requête déposée devant le tribunal administratif en mars 2019, dite« L’Affaire du siècle », l’Etat méconnaîtrait « ses obligations générales de lutte contre le changement climatique et ses obligations spécifiques en matière d’atténuation et d’adaptation au changement climatique résultant de l’accord de Paris, de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés …

    Climat, l’Affaire du siècle, inertie politique Lire la suite »

  • Constitutionnaliser l’écocide par référendum
    « Ce serait la meilleure façon pour que n’importe quelle association ou citoyen ait la possibilité de saisir le juge pour faire arrêter une activité humaine, une entreprise, une association ou même son voisin » s’exclame le premier ministre Edouard Philippe. Marie Toussaint, Eurodéputée écologiste, donne un point de vue contraire dans  « Référendum sur l’écocide: “Il faut …

    Constitutionnaliser l’écocide par référendum Lire la suite »

Action en cours

2020.03.13 Parlons de suicide « organisé »

Le parlement portugais a dépénalisé l’euthanasiedi 20 février 2020, et par 127 voix pour, 86 contre et 10 abstentions, le Parlement portugais a dépénalisé l [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.12 lutte anti-publicitaire

Les rendez-vous de R.A.P. et de la lutte antipublicitaire : 13 mars [Tours] : Soirée ciné débat "La pub dans la ville : quels enjeux", à l'Étape 84, (84 avenu [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.11 Paris : Marche pour le climat le 14 mar...

A la veille des élections municipales, nous marcherons le samedi 14 mars, partout en France, pour revendiquer notre droit à un avenir. Le programme h: Marche  [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.11 Municipales et végétarisme

Municipales : carte interactive des candidat·es qui agiront pour les menus végés  L les résultats sur vegepolitique.fr Est-ce que vos candidat·es soutienne [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.10 Marchons pour le climat

Marchons pour le climat Vendredi 13 et samedi 14 mars, de nombreux rassemblements et marches sont organisés un peu partout. Rejoignez la mobilisation la plus proche  [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.09 Apprendre à désobéir

Quelques événements désobéissants dans toute la France et au delà.  medi 7 mars, à Paris: Formation à la Désobéissance civile.>Plus d'informations.
Pou [ ... ]

Lire la suite...
Autres Actions