Lundi 15 juillet, nos courageux militants ont pénétré dans la centrale nucléaire du Tricastin et y ont déployé deux banderoles pour interpeller François Hollande sur la dangerosité avérée de la centrale. Parallèlement, d’autres militants projetaient sur la centrale une fissure en formation, illustrant la grande fragilité de ce site.

Le choix de la transition énergétique passe par la fermeture progressive du parc nucléaire français et cette action rappelle à François Hollande la nécessité de fermer rapidement la centrale du Tricastin, l’une des cinq plus dangereuses de France.
À l’heure de la fin du débat sur l’énergie, ces prises de parole sont capitales et nous devons avoir les moyens de les répéter ! Vous êtes les seuls à pouvoir donner à nos militants tous les moyens d'agir, encore et encore, jusqu’à obtenir cette transition vitale !
Comme vous le savez, 100% de nos ressources proviennent des dons de particuliers, comme vous. Alors, si vous pensez que notre action est nécessaire, contribuez à nous donner les moyens d’informer et surtout d’agir sans compromis !

Faire un don