Tirs de loup : FNE saisit la justice

L’État vient d’autoriser les chasseurs à abattre des loups lors des battues au gibier. FNE n’est pas opposée aux tirs du loup quand, malgré des moyens de protection effectifs, des attaques récurrentes provoquent des dommages importants aux troupeaux. C’est le cadre fixé par la loi.

« Ces tirs politiciens accordés aux chasseurs en situation de chasse « ordinaire » sortent du cadre légal », indique Jean-David Abel, en charge pour FNE du dossier Loup « Notre fédération a introduit un recours en urgence contre les arrêtés délivrés dans les Alpes-Maritimes et sera représentée à l’audience qui se tiendra aujourd'hui, au tribunal administratif de Nice. FNE, avec ses associations partenaires, l’ASPAS et Ferus, démontrera que l’État abandonne ses engagements en matière de protection du loup ».
contact

Jean-David Abel, responsable du dossier Loup : 06 77 04 23 30

Pour agir avec FNE : http://www.fne.asso.fr/fr/j-agis/je-mengage.html